S'il te plaît, apprivoise-moi…

Permettez-moi de vous faire découvrir un poète pas assez connu de la fin du XIXème siècle. Même dans sa ville natale, Morlaix, à part le lycée qui porte son nom, on pourrait mieux le mettre en valeur. Seule une plaque où il figure avec son père Edouard est apposé dans un coin très passant du port: c’est un peu dommage!
En deux mots, pourquoi Tristan Corbière mérite votre attention: alors qu’un Victor Hugo a un ego surdimensionné, Tristan Corbière, c’est tout le contraire. Il faut dire qu’il a un physique ingrat et que dans sa vie il a raté tout ce su’il a voulu. C’est un malchanceux et son prénom est emblématique de sa vie et de sa carrière. Or il ne se plaint pas, il prend les choses avec une grande dérision et cet humour élégant tranforme le grotesque en profonde humanité.
Voici un poème emblématique qui est en quelque sorte son autoportrait. Il est tiré de son reccueil principal « Les Amours Jaunes », jaune qui est la couleur des cocus, des anti-grévistes, et pas du tout un jaune lié au solaire, au brillant, au succès.

Le crapaud

un chant dans une nuit sans air…
La lune plaque en métal clair
Les découpures du vert sombre.

…Un chant; comme un écho, tout vif
Enterré, là, sous le massif…
_Ca se tait: Viens, c’est là, dans l’ombre…

-Un crapaud!- Pourquoi cette peur,
Près de moi, ton soldat fidèle!
Vois-le, poète tondu, sans aile,
Rossignol de la boue… -Horreur!_

…Il chante. -Horreur!!- Horreur pourquoi?
Vois-tu pas son oeil de lumière…
Non: il s’en va, froid, sous sa pierre.
………………………………………..
Bonsoir- ce crapaud-là c’est moi.

ce soir, 20 juillet

Commentaires sur: "Poésie: Découvrez Tristan Corbière de Morlaix" (2)

  1. Claude Griesmann a dit:

    Bonjour Maître Renard,
    merci pour cette découverte, pour ce poème et ce poète très touchant. La pierre ! du petit caillou, au rocher jusqu’à la très haute montagne, de la bâtisse à la cathédrale, la pierre ne reste-t-elle pas pour l’être (petit ou grand), la pierre ne reste-t-elle pas un refuge, un abri des plus rassurant. Le premier homme qui a eu peur a rammassé une pierre… (Jean GIONO).

  2. grenouille a dit:

    super pari gagne, je savais que le crapaud était goupil, tout y est

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags