S'il te plaît, apprivoise-moi…

Une famille belge invite leurs voisins du dessous pour leur montrer leur appartement. Mais que c’est joli chez vous ! Vous avez changé toute la tapisserie de vos murs. Oh oui, fait le belge flatté …

Deux jours après, après mures réflexions, l’autre famille décide aussi de retapisser les murs de leur appartement. Il va sonner chez le Belge et demande ou il a acheté sa tapisserie et combien de rouleaux ont été nécessaires. Le Belge répond : Chez CASA X et il réfléchit et répond il a fallu 11 rouleaux.

De ce pas l’autre gars va acheter ces 11 rouleaux. 4 jours après, il rencontre le belge dans le couloir de l’immeuble et dit… Venez voir avec votre épouse notre appartement. Nous avons terminé la pose de la nouvelle tapisserie.

Quelques heures après, les voila réunis dans le salon en train de contempler ce beau travail. Oh que c’est beau. Et là intervient le gars qui interloqué fait au belge. Il y a juste un petit problème..C’est qu’il me reste 4 rouleaux, je ne comprends pas. Le belge réfléchit et réponds : Ah oui, c’est juste à moi aussi il m’est resté 4 rouleaux…

smiley-009

Un gars meurt et se retrouve en enfer. Vraiment il ne comprend pas pourquoi et ça l’attriste. Alors qu’il est en face du gardien des portes de l’enfer, il se dit : « Je sais que je ne me suis pas toujours bien conduit, mais je n’aurais jamais pensé que ça me ferait aboutir ici. » 
A ce moment, le gardien lui demande: 
– Il y a un problème? Vous avez vraiment l’air triste. Vous êtes déçu peut-être? 
Le gars:
– Qu’est-ce que vous croyez?! Me voila en enfer. Si j’avais su…
– L’enfer n’est pas si mal que vous le pensez. Vous y prendrez beaucoup de plaisir. Par exemple, vous aimez boire? 
– Bien sûr que j’aime l’alcool ! 
– Alors vous adorerez les Lundis. Le lundi on boit toute une mer d’alcool. Vous aurez du whisky, du rhum de la téquila, de la bière, du gin, ou autre chose encore. Et tout ça à volonté. La fête dure toute la nuit. Oui vraiment, vous serez fous des lundis. Vous fumez? 
– Oui je fume la cigarette. 
– Eh bien vous adorerez les Mardis. Le mardi est le jour où l’on fume. Des cigares les plus raffinés aux cigarettes les plus fines. Vous fumez autant que vous voulez sans vous soucier d’attraper le cancer parce que vous êtes DÉJÀ mort ! Si c’est pas bath ça?! Vraiment, le mardi sera un jour que vous aimerez. 
Vous vous droguez? 
– Ben, j’ai un peu essayé quand j’étais plus jeune. 
– Ah vous aimerez aussi les mercredis. c’est le jour des drogues. Vous pourrez essayer toutes les drogues qui existent, et sans vous soucier d’enfreindre la loi ou de l’overdose parce que vous êtes déjà mort. Oui, vous aimerez les mercredis. Vous aimez jouer? 
– Oui j’aime jouer!
– Ah que vous aimerez les jeudis, car ce jour là, l’enfer est un vrai casino: Black jack, craps, poker, mais aussi les paris, les courses de chevaux, Tout ce qui se joue! Vous aimerez réellement les jeudis.
Vous êtes gay?
– Ben, non.
– Oh , vous allez détester les vendredis…

smiley-051


Cendrillon a maintenant 75 ans….
Après une vie heureuse avec son prince charmant, maintenant décédé, elle passe ses journées sur son perron dans une chaise berçeuse, à observer le monde, avec son chat Bob sur ses genoux. Elle est heureuse.
Par un bel après-midi, dans un nuage, apparait soudain sa marraine, la bonne fée.
Cendrillon lui demande :
– Chère marraine, apres toutes ces années, que fais-tu ici ?
– Cendrillon, depuis la dernière fois que je t’ai vue, tu as vecu une vie exemplaire. Y a-t-il quelque chose que je puisse faire pour toi ? Un souhait que je pourrais exaucer ?
Cendrillon est surprise, joyeuse et rouge de confusion.
Apres y avoir reflechi un peu, elle murmure : 
– J’aimerais etre immensément riche.
A l’instant meme, sa chaise berceuse se change en or massif. Cendrillon est abasourdie. Bob, son chat fidèle, sursaute et se refugie au bord du perron, tremblant de peur.
Cendrillon s’ecrie :
– Oh ! Marraine ! Merci !
– C’est la moindre des choses. Quel est ton deuxième souhait ?
Cendrillon baisse la tête et examine son pauvre corps décharné et dit : 
– J’aimerais être belle et jeune à nouveau.
Presque instantanément, elle retrouve sa beauté d’antan. Cendrillon ressent en elle des sentiments qu’elle n’a pas ressentis depuis longtemps : des élans oublies, des ardeurs …
– Je peux t’exaucer un dernier souhait. Quel est-il ?
Cendrillon regarde son pauvre chat apeuré et répond :
– Je veux que tu transformes mon chat Bob en un beau et viril jeune homme.
Comme par magie, Bob est transformé en un magnifique mâle, si beau que même les oiseaux ne peuvent s’empecher d’arrêter de voler et de tomber à ses pieds.
La bonne fée dit :
– Félicitations Cendrillon. Amuse-toi bien dans ta nouvelle vie.
Et en un éclair, elle est partie…
Pendant quelques instants magiques, Bob et Cendrillon se regardent tendrement.
Cendrillon est comme hypnotisée par le plus bel homme qu’elle n’ait jamais vu.
Puis, Bob s’avance langoureusement vers elle, la prend dans ses bras musclés, lui souffle dans l’oreille un souffle tout chaud et lui murmure :
– Là, tu regrettes de m’avoir fait opérer, n’est-ce pas ?

smiley-017

Au volant de sa voiture et en route vers le couvent, un prêtre croise une nonne à pied. Il s’arrête, et lui offre de la raccompagner au couvent.
Elle accepte, monte dans la voiture, et en croisant ses jambes, révèle une magnifique paire de jambes. Le prêtre ne peut s’empêcher de les regarder et perd un instant le contrôle de sa voiture. Après avoir retrouvé la maîtrise de son auto, il pose subitement la main droite sur la cuisse de la nonne.
Elle le regarde et lui lance : « Mon père, vous souvenez-vous du Psaume 129? » 
Penaud, le prêtre retire subitement sa main et se confond en excuses.
Un peu plus loin, rongé par la tentation, il profite d’un changement de vitesse pour recommencer. 
Et la none, qui lui demande aussitôt : « Mon père, vous souvenez-vous de Psaume 129? » 
Il rougit une fois de plus et retire sa main, balbutiant « Désolé, ma soeur, la chair est faible ».
Arrivée au couvent, la nonne descend de la voiture sans dire un mot et lui jette un regard sans équivoque. Le prêtre se précipite sur la première bible qu’il trouve, à la recherche du Psaume 129 : « Allez de l’avant, cherchez toujours plus haut, vous trouverez la gloire…

smiley-007-1

 

Un jour, alors qu’elle marchait dans la rue, une femme, une de ces cadres à qui tout réussit, est tragiquement heurtée par un autobus et meurt. Son âme arrive au Paradis où elle est accueillie par St Pierre. 
– Bienvenue au Paradis ! Avant de vous installer ici, il semble que nous ayons un problème. Voyez-vous, c’est plutôt étonnant mais nous n’avons jamais eu de femme cadre jusqu’ici et nous ne sommes pas tout à fait surs de ce que nous devons faire de vous. 
– Aucun problème, laissez-moi simplement entrer… 
– J’aimerais bien mais j’ai des ordres qui viennent d’en haut. Ce que nous allons faire, c’est vous laisser passer un jour en Enfer et un jour au Paradis et ainsi vous pourrez choisir où vous voudrez passer l’éternité. 
– Je pense que j’ai déjà fait mon choix… Je préfère rester au Paradis ! 
– Désolé, mais nous avons des règles… 
Et ainsi St Pierre emmena la femme cadre dans un ascenseur qui descendit en Enfer. 
Les portes s’ouvrirent et elle se retrouva sur le green d’un terrain de golf magnifique. 
Un peu plus loin, il y avait le country club et devant, tous ses amis, bien habillés, qui l’acclamèrent. Ils s’approchèrent, l’embrassèrent et parlèrent du bon vieux temps. 
Ils firent un excellent parcours de golf et, le soir, allèrent au country club ou ils dégustèrent un excellent steak et du homard. La femme rencontra le Diable qui est réellement quelqu’un de charmant et elle passa un merveilleux moment à raconter des histoires et à danser. 
Elle passa un si bon moment qu’avant qu’elle ne s’en rende compte, il était temps de partir. 
Tout le monde lui serra la main, lui fit au revoir et elle monta dans l’ascenseur. 
Celui-ci retourna au Paradis et elle retrouva St Pierre. 
– Maintenant, vous allez passer un jour au Paradis… 
Elle passa ainsi les 24 heures suivantes allongée paresseusement sur les nuages à jouer de la harpe et à chanter des cantiques. Elle passa un si bon moment qu’avant qu’elle ne s’en rende compte les 24 heures étaient passées et St Pierre était de retour pour l’emmener. 
– Alors, vous avez passé un jour en Enfer et un jour au Paradis. Maintenant, vous devez choisir pour l’éternité… 
La femme réfléchit un instant et répondit : 
– Et bien, je n’aurais jamais cru que je dirais ceci, le Paradis est vraiment bien mais je crois que je me plairai davantage en Enfer.
Alors, St Pierre l’escorta jusqu’a l’ascenseur et elle descendit à nouveau en Enfer. 
Quand les portes de l’ascenseur s’ouvrirent, elle se retrouva dans un paysage désolé plein d’immondices. Elle vit ses amis vêtus de haillons ramassant les saletés pour les mettre dans des sacs. 
Le Diable vint vers elle et lui mit la main sur l’épaule. 
La femme balbutia : 
– Je ne comprends pas… Hier j’étais ici et il y avait un parcours de golf et un country club et nous avons mangé du homard et nous avons dansé et nous nous sommes bien amusés. Maintenant, c’est un désert d’immondices et tous mes amis semblent misérables. 
Le Diable la regarda et sourit : 
– Vous êtes cadre, vous devriez connaître le principe : « Hier nous vous recrutions. Aujourd’hui, vous faites partie du personnel »…

smiley_004

Commentaires sur: "Les blagounettes spécial rentrée de Maitre Renard" (5)

  1. toutes vraiment géniales!!! je reblogue!!! 😛

  2. A reblogué ceci sur Humeurs en blog.

  3. Excellent surtout la dernière !

  4. Celle de Cendrillon, extra !

  5. J’adore ! Merci pour ce moment de fou rire 😀

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :