S'il te plaît, apprivoise-moi…

unnamed-3 * 1/ Qu’est-ce qui vous a incité à écrire ce blog il y a huit ans , je crois, dans quel but ?  Mariessourire: A l’époque, je faisais partie d’un forum où nous étions quelques uns à aimer écrire. L’un d’entre eux m’a parlé de son blog, je suis allée faire un tour et je me suis dit que ce serait une bonne idée d’en créer et d’y poser mes poèmes.  Il n’y avait pas d’autre but que de pouvoir communiquer avec d’autres personnes aimant écrire, partager mes mots et en recevoir. Depuis le blog a évolué (et il a même changé de lieu car avant d’être sur wordpress, j’étais sur.. ah, je ne me souviens plus du nom précis mais c’était l’espace blog d’hotmail),  Mon espace a évolué en même temps que moi Le bassin vu du Grand Piquey 2/ Pourquoi avoir choisi ce joli nom de Mariessourire? Pourquoi les deux « s » et pourquoi cette phrase du Petit Prince en exergue « L’essentiel est invisible pour les yeux » ?  Quand j’étais jeune, mais pas trop petite, un animateur m’avait surnommé Miss Sourire, inutile de vous expliquer pourquoi ! Je m’appelle Marie-Christine, et mes proches m’appellent Marie. Il me fallait un pseudo qui me ressemble, il était tout trouvé : Mariessourire !  Pourquoi 2 s ? Voyons, cher Maître ! Ce n’est pas à vous que je vais apprendre qu’un s entre deux voyelles se prononce z… Vous voyez, Mariezourire, ça ne le fait pas du tout ! Et puis, la raison inavouable est aussi qu’au départ, il n’y avait qu’un S et que je me suis tout bonnement fait chiper mon pseudo… J’en ai éprouvé un gros chagrin (snif, snif) et après mûre réflexion les deux S m’ont paru une évidence. Alors je profite de cette interview pour dire au monde qu’il n’y a qu’une seule mariessourire, et elle a deux S !! Pourquoi cette phrase du Petit Prince ? Parce qu’elle m’accompagne depuis que je suis toute petite, parce qu’elle est vraie et très juste, parce qu’elle aide à passer les préjugés et les a prioris, et parce que la vraie beauté se trouve à l’intérieur des personnes. Elle est en quelque sorte mon blason, mon slogan, ma philosophie, ma devise (j’en fais trop ? sourire), elle révèle qui je suis vraiment… Et l’essentiel, c’est l’Amour, avec un grand A. Capture 3/ Quel est votre parcours, Marie. Que peut-on savoir de votre vie: région où vous habitez, profession etc :  Mariessourire: Je ne me cache pas, Maître Renard, j’habite une des plus belles régions de France (et de Navarre, et non, je ne suis ni chauvine, ni de mauvaise foi, rires) : le Bassin d’Arcachon ! Avec sa petite mer qui se vide et se remplit intégralement deux fois par jour… sa dune du Pyla, la plus haute d’Europe,… ses innombrables ports sur mer et sur rivière (dans ma ville, j’en ai deux sur la Leyre, une jolie petite rivière qui se descend en canoe-kayak !)… ses mouettes et ses cigognes… Comment ? Vous ne le saviez pas ? Des cigognes ont élu domicile dans le parc ornithologique du Teich, elles ne migrent plus !  Je suis née en Lorraine, à Lunéville, près de Nancy, d’un père auvergnat et d’une mère vosgienne. Ma famille paternelle est aliénée… Oups, je voulais dire qu’elle vit dans l’Allier. Et ma famille maternelle est de l’Est : mon grand-père était vosgien et ma grand-mère alsacienne (je tiens à le souligner car à l’époque, ce n’était pas courant, ces mariages chez « l’ennemi » !!) : comme quoi, l’amour est toujours le plus grand des vainqueurs ! Je suis la fille ainée d’une fratrie de trois filles, pauvre Papa : il était toujours en minorité ! J’ai beaucoup voyagé quand j’étais petite : mon père était militaire, et ma plus jeune soeur est née en Guadeloupe.  Ce que je fais ? Et bien je suis une comptable multi-entités comme on dit. Oui, je manie les chiffres à longueur de jours, je passe mon temps à les ranger dans les bonnes cases ! Mais ce n’est pas ma vocation : j’aurais voulu être une … artiste ? non ! Une sage-femme ? Soupir… aider à donner la vie, ça oui j’aurais aimé le faire ! Mais encore plus être une institutrice : transmettre son savoir à des enfants, leur apprendre à lire, écrire, compter… Voir leur sourire quand ils y arrivent… C’était pour ça que j’avais fait des études. Mais voilà que l’année de ma terminale éco (ben oui…) il faut un bac + 2 pour entrer à l’école normale comme cela s’appelait encore ! Je prends le premier bts qui m’accepte, la compta, pour avoir le niveau demandé. Et là, boum badaboum, l’année où je le passe, il faut un bac + 3… Et voilà comment on termine comptable quand on voulait seulement faire apprendre à lire et à compter… Pouf pouf, la vie est passée par là et elle m’a emmené sur son chemin… unnamed-9 * 4/ Quels autres sites aimez-vous ? Pouvez-vous nous en conseiller trois ? Vous souhaitez que je vous communique le nom de trois sites. Il me faut réfléchir… Je suis une curieuse éclectique, et j’aime énormément lire des blogs optimistes et zens. J’aime tout ce qui touche le bien-être de manière générale.  Je suis une incurable optimiste dramatiseuse, oui, Miss Paradoxe, c’est moi ! Alors en premier, je vous conseillerai le « matin magique » (matinmagique.com), auquel je suis abonnée. C’est mon rituel du matin : vérifier si la newsletter est arrivée dans ma boite mail et lire l’article que Marie-Pier Charon a écrit. Ça me fait du bien et je peux démarrer ma journée !  Ensuite, il y a tous les blogueurs que je suis et qui me suivent depuis de nombreuses années, difficile de n’en citer qu’un ou deux… J’aime celui de Colette (colettedc.wordpress.com), toujours plein de joie, celui de Gisèle et ses photos (giselefayet.wordpress.com), des mots de Roberte que j’ai découvert récemment (marieliane.wordpress.com), … Des blogs sur l’écriture ou la lecture… Il suffit de se promener de blog en blog pour trouver son bonheur ! coucher de soleil sur la leyre au port des tuiles à biganos 5/ Quels sont vos sujets de prédilection, vos centres d’intérêt sur votre propre blog. Vous passez un billet par jour: est-ce contraignant ? Envisagez-vous d’apporter des nouveautés ou des améliorations formelles ? Etes-vous seule pour l’animer ?  Oui Maître Renard, il n’y a que moi qui anime mon blog. J’y mets mes envies, mes mots, mes photos. Je parle de ce qui me touche. Mon sujet de prédilection est l’amour de manière générale.  Il y a deux ans, alors que je recherchais activement un emploi, je postais un ou plusieurs billets par jour. Là j’avais le temps. Aujourd’hui, je poste moins, et mon blog évolue avec moi. Des poèmes je suis passée aux histoires et autres jeux d’écriture. Aujourd’hui, j’ai envie que mon blog soit une petite bulle d’optimisme et d’encouragement. Mais je ne délaisse rien : si j’ai envie de poésie, si j’ai envie d’écrire une histoire, j’écris !   Pour le futur ? Ah voilà, une autre de mes devises : « Demain est un autre jour ! Je m’occuperai de demain quand il sera là… » Si aujourd’hui, je poste un billet par jour, c’est parce que c’est le calendrier de l’Avent. En règle générale, je suis moins prolixe car c’est un véritable investissement que de poster un billet par jour et ce n’est pas facile quand on travaille à plein temps, et qu’on a d’autres activités à côté. Tiens, d’ailleurs, je chante dans une chorale… Si jamais vous êtes dispo le vendredi 26 juin au soir, et que vous êtes du côté d’Arcachon, je serai à l’Olympia !

eb575dd936ac33358bf0fbee894123d0  Questions subsidiaires

1/ En quel animal pourriez-vous vous ré-incarner ? Pourquoi ?   Ah… Si vous m’aviez posé cette question quand j’étais enfant, je vous aurai répondu un cheval sans hésiter : pour sa beauté, sa puissance, son élégance, son intelligence, sa bonté…   Aujourd’hui, je réponds un chat de compagnie, pas un chat des rues. C’est un animal plus petit, je vous l’accorde, mais qui a beaucoup de qualités : il aime sans juger mais attention c’est lui qui vous adopte, pas le contraire ! Il a une belle vie : des caresses à profusion, à manger et à boire, un confort douillet… Il est indépendant, câlin (à ses heures). Il est gracieux, malin (il sait ouvrir les portes), chasseur (à ce propos, j’adresse ce message à mon chat : cesse de ramener tes proies vivantes à la maison !!). unnamed-10 * 2/ Vos deux qualités principales, celles que vous reconnaissez, sans réfléchir > Gentille, aimante. * 3/ Couleur préférée ? Associée à quoi ?  Sans hésiter le bleu pour l’infini de la mer et du ciel, de la vie. Et quand le bleu du ciel se fond dans le bleu de l’océan, que la ligne d’horizon est un mélange de ces bleus… Comme c’est beau !   Je peux rester de longs temps à regarder l’océan, à me griser des bruits de ses vagues et des mouettes passant au-dessus de ma tête, à me perdre dans le va et vient des vagues… C’est un moment hors du temps. Et quand le soleil plonge dans la mer, quel spectacle, différent à chaque fois ! Quand la nuit est tombée, qu’il ne reste plus que le doux clapotis des vagues, il est temps de s’allonger sur le sable et d’admirer les étoiles dans le ciel, et même d’observer les étoiles filantes de la mi-août… Mais voilà que les tempêtes de l’an dernier ont sauvagement attaqué les côtes, et qu’en guise de plage, nous avons des « falaises » de sable que la marée haute vient tambouriner à chaque vague…   Les temps changent, Maître Renard, les temps changent plus vite qu’on ne le croit. bassin d'arcachon avant la pluie à marée descendante   * 4/ Trois passions dans la vie. Donnez quelques précisions pour chacune d’elles  la lecture : j’ai attrapé le virus dès que j’ai su lire. Dès l’école primaire, je dévorais les livres et si vous me cherchiez, il y avait de grandes chances pour que vous me trouviez dans un fauteuil, un livre à la main, oubliant le reste du monde… Aujourd’hui, je continue de dévorer les livres et heureusement pour mon budget, j’ai une super bibliothèque dans ma ville !  – l’écriture : je rêve d’écrire un roman. Un jour, vous verrez peut-être sur la vitrine d’une librairie mon nom sur un livre ? Qui sait… L’écriture est un moyen pour moi de mettre des mots sur des émotions, de me libérer. J’ai des moments où il est vital que je m’exprime, et d’autres où je ne me sens pas prête à partager. Il me faut un temps pour faire grandir ce que j’ai à l’intérieur, je suis « enceinte » de mes futurs mots.   le chant : je chante tout le temps, même au travail ! Et comme je ne suis pas très bonne en anglais (bon ok, j’assume : je suis nulle en anglais et en tout ce qui est langues étrangères), et bien je chante en français exclusivement ! Mes dernières écoutes ? Yannick Noah, Calogéro, Emmanuel Moire, … C’est pour ça que je me suis inscrite dans une chorale cette année, qui chante en français (ouuuf), avec un chef de choeur, Jean-Christophe, qui a été un des musiciens de Michel Fugain. J’en profite pour le remercier ici. Vraiment quel travail il fait pour que nous arrivions tous à chanter en harmonie ! Merci aux sopranes, aux alti, aux ténors et aux basses de m’avoir accueilli les bras ouverts ! unnamed-11 * 5/ Quelle est votre devise ou la phrase que vous pourriez faire graver sur votre tombe? Quelle est votre conception du bonheur? Pour vous réussir votre vie correspond à quoi ?   La devise est toute trouvée : « L’essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien qu’avec le cœur ». Quand on a compris ça, on a tout compris de la vie. Le bonheur n’est pas quelque chose à obtenir. Il est là à chaque moment, dans chaque chose que l’on fait, autour de nous dans la beauté de la nature (le soleil couchant sur l’océan, n’est ce pas un moment de bonheur ?) Le bonheur se cultive. Le bonheur, c’est le chemin sur lequel nous avançons et non pas le but de notre destination. C’est à nous que revient le choix du « je suis heureux » ou « je suis malheureux ». Je nuance (avant de me faire jeter des pierres) : nous avons tous des épreuves à surmonter, et quand la tempête nous bouscule et nous fait tomber, il est difficile de trouver une once de bonheur dans ces moments-là. Je connais la colère et la douleur, l’amertume et la mélancolie, la souffrance et le chagrin. Je suis humaine. Mais je n’oublie jamais qu’après la pluie vient le soleil. J’ai le droit de tomber par terre sous la violence des coups. Mais j’ai aussi le droit de relever la tête et de regarder l’horizon. Si je tombe, je me relève.   Réussir ma vie, elle l’est déjà. C’est aimer, profondément aimer. Aimer l’autre, aimer Fiston Chéri (chouchou ? je t’aime !!), aimer mes ami(e)s, aimer la nature, … Réussir sa vie, c’est aimer, aimer, aimer… Aimer et sourire… 

cropped-branche-de-sapin-enneigc3a9e

Blog : Mariessourire, essence d’émotions

Commentaires sur: "Interview expresse de Mariessourire, blogueuse optimiste" (4)

  1. très belle interview de Mariessourire !!! 🙂

  2. […] Je disais : en fin d’année dernière, j’ai eu le grand joie de me faire interviewer par Maitre Renard. Si jamais vous avez un peu de temps devant vous, je vous propose de la lire. C’est ici : https://maitrerenardinfo.wordpress.com/2014/12/23/interview-expresse-de-mariessourire-blogueuse-optim… […]

  3. ébé dis donc chére Mariessourire te voilà devenue une vedette intewvewée? Ceux d’entres tes amies qui n’auront pas cliquer sur l’adresse de maitre renard auront eu tord… J’en ai appris des choses et de bien belles choses sur toi!!! Bon j’arrête là mais pas avant de te remercier très sincérement pour m’avoir citée. gros bisous Roberte

  4. Ah ! Comme j’ai lu cet interview avec intérêt Marie-Christine !
    Bravo, c’est super !
    Bonne toute fin de ce jour à toi et douce fin de semaine !
    Mille bisous♥

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :