S'il te plaît, apprivoise-moi…

unnamed

A Alya V

Funambule

Elle glisse funambule sur un fil noctambule,
le regard brûlant sous un masque de velours.
Elle passe de toit en toit
dans l’air tiède de la nuit triste.
Elle a rendez-vous avec un matou voyou
qui ne voit en elle
qu’une minette parfaite
à se mettre sous les mandibules.

Qui est le chat? Qui est la souris?
Qui attrapera l’autre?
Eternel marivaudage mystérieux
qui tintinabule ou simule,
et parfois même zinzinabule
sans même un préambule.

Mistigri affabule en miaulant
au crépuscule et tout à coup
deux molécules conciliabulent
sans peur du ridicule.

C’est pour ça que rien ne bouscule
notre écuyère funambule qui déambule
dans l’ombre: l’Amour s’écrit
pour elle en majuscules
et si , sous la lune, elle capitule,
c’est parce qu’elle le veut bien.

Illustration: photo de Julie Tonneau-Jarman du blog mooonalilaphoto.wordpress.com
avec son aimable autorisation

Commentaires sur: "Poésie: Funambule" (2)

  1. Féfé la funambule vous envoie des clignements d’yeux ronronnants…

  2. A reblogué ceci sur Mooonalila lis-la là… et a ajouté:
    Merci à Maître Renard ( https://maitrerenardinfo.wordpress.com/ ) qui met en poésie certaines de mes photos de chats ( https://mooonalilaphoto.wordpress.com/category/lovecats/ ).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :