S'il te plaît, apprivoise-moi…

Arbrealettres



Un cri traverse la mer
Tandis que les flots assiègent
Mes châteaux de sable
Et que mes souvenirs déferlent sur la plage
Où êtes-vous mes îles mortes
Mes îles oubliées
Mes îles désertes
Que submergent les vagues
Impassible je regarde les étoiles
Et écoute le souffle des eaux

(Jean-Baptiste Besnard)

Illustration

Voir l’article original

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :