S'il te plaît, apprivoise-moi…

marcaerophoto-marenne-8284

Marennes

Inutile d’ouvrir toutes les huitres
de Marennes et d’Oléron,
inutile d’inspecter chaque coquille
creuse, chaque claire affinée,
Pas besoin de se faire ostréiculteur
de ratisser bassin après bassin,
J’ai tout sous la main:
ma Reine,
ma Perle,
 le plus précieux des coffrets.

Dans l’eau de tes yeux,
je nage parmi les Sirènes.
Sur tes lèvres gourmandes,
je me fais Pirate des Caraïbes,
corsaire, flibustier haut et court.

Toutes voiles dehors,
je vole vers ton port d’attache,
conquérant, invincible,
mon île aux trésors,
hissant mon drapeau blanc
à la tête de maure.

A l’abordage!

Je reviendrai tantôt,
la besace pleine
de baisers de braise,
de nouvelles légendes perlières,
d’aventures plus ou moins imaginaires.
Je déposerai à tes pieds mon sabre d’abordage,
mon sac, mes rêves de coureur d’Océans.
Je planterai mon bivouac exotique
entre tes seins parfumés
Je me laisserai bercer par ton souffle
si doux, si épique
vague après vague soupirant sur la grève,
enfin ensemble,
à nouveau
jusque bien après
la fin des Temps.

*********

Avec l’aimable autorisation de Marc Bourbon pour la photo

Apprécier son travail de photographie aérienne sur son site

marcbourbonaerophoto.wordpress.com

Commentaires sur: "Poésie: Marennes" (1)

  1. tiens on parle de moi ici !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :