S'il te plaît, apprivoise-moi…

Arbrealettres


Ce pouvoir, un dieu d’eau l’assume.
Magicienne je m’allume
au bleu lointain d’une lumière
Ainsi dans ma torpeur première
quand le sang libre encor de grains
trouvés au seuils des crépuscules
je prêtais aux reflets marins
le cristal de mes tentacules

(Robert Ganzo)


Illustration: Michel Ogier

Voir l’article original

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :