S'il te plaît, apprivoise-moi…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Parc du Futuroscope est un parc de loisirs français à thème technologique, scientifique, d’anticipation et ludique, dont les attractions mélangent approches sensorielles et projections d’images.

Il est situé dans le département de la Vienne sur les communes de Chasseneuil-du-Poitou et Jaunay-Clan, à 10 kilomètres au nord de Poitiers. Le Parc est entouré d’une technopole implantée sur la commune de Chasseneuil-du-Poitou

Le Futuroscope est aussi le 2e Parc de France par son chiffre d’affaires (85 M€ de chiffre d’affaires en 2014) derrière Disneyland Paris, mais devant le Parc Astérix (73 M€) et le Puy du Fou (63,75 M€).

En 2014, le Parc emploie 681 salariés en équivalent temps plein, dont 400 à durée indéterminée et 1567 salariés saisonniers en CDD

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’expérience du Futuroscope est diversifiée : spectacles vivants, simulateurs combinés aux images, parcours participatifs, activités de plein air et projection sur écrans géants.

La totalité des attractions sont intérieures, à l’exception du spectacle nocturne, des jeux de plein air et de quelques animations en accès libre.

Le Futuroscope présente aussi des animations, installations ou expositions extérieures, en accès libre. Depuis 2009, Le Parc accueille des œuvres de land art sur un thème différent chaque année.

De l’espace pour la Terre : exposition de photos et images du CNES, entre l’Imax 3D et Chocs Cosmiques
Land art et sculptures de Jean-Louis Toutain, dizaines d’œuvres d’art contemporain, disséminées dans tout le Parc.
Fantaisie Aquatique : spectacle aquatique de jour, sur le Lac aux Images.
L’Aquacirque : fontaines et spectacle aquatique sur la place de l’Europe
Arboretum : l’évolution du végétal, tout le long de l’allée principale du Parc.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

René Monory, président du conseil général de la Vienne, imagine au début des années 1980 une cité du futur. Le but de ce projet est de « créer les conditions les plus favorables au développement d’un département rural en perte de vitesse ». Ce projet auquel peu de personnes croyaient au départ a néanmoins abouti avec succès au site du Futuroscope que l’on connaît actuellement et qui ne cesse de grandir aujourd’hui, plus de 25 ans après sa naissance.

Le Parc du Futuroscope fut annoncé comme un parc tourné vers le futur et proposant des films toujours plus novateurs et régulièrement renouvelés dans un contexte technologique toujours plus avancé. Le but avoué était d’en prendre plein les yeux et de ressentir un maximum de sensations fortes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sa clientèle est à 94 % française, mais il accueille également des étrangers (6 % de la fréquentation totale), en partie grâce aux vols low-cost (aéroport de Poitiers-Biard). La clientèle étrangère est principalement espagnole pour 39 % (3 millionième visiteur espagnol accueilli le 6 juin 200934), puis britannique pour 24 % (2 millionième visiteur britannique accueilli le 8 juillet 2010), du Benelux pour 23 %, 9 % de Suisse, et 5 % d’autres pays.

Deux tiers des visiteurs sont des « revisiteurs ». Les visiteurs sont à 77 % des individuels (dont 59 % de familles avec enfants), et à 20 % des groupes, dont 10 % de groupes d’adultes et 10 % de scolaires (proportions en baisse depuis 2008, plus de 5,5 millions depuis 1987). Le Parc reçoit également 3 % de clientèle d’affaires, notamment en janvier ou en automne lorsque le parc est fermé au public35. 55 % des visiteurs visitent le Parc sur 1 journée, et 45 % des visiteurs sur 2 jours ou plus.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les pavillons du Futuroscope sont signés par l’architecte Denis Laming. Ces bâtiments, de style « néo-futuriste » selon l’architecte, sont principalement composés de métal, de verre semi-réfléchissant, d’alucobond, matériaux modernes. L’emploi de formes géométriques élémentaires (sphère, triangle, cube, cylindre…) ou minérales (goutte d’eau, cristal…) donne aux pavillons un style à la fois moderne et intemporel, présentés comme des « archisculptures ».

L’emploi des noms des pavillons n’est presque plus utilisé publiquement depuis 2001, au profit du nom du film ou de l’attraction qu’ils contiennent.

( Avec le concours de Wikipedia)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Notre conseil: il existe une formule intéressante de 17 heures à la fermeture du parc (environ 23h30) qui permet d’éviter la grande foule,  la chaleur . On en a pour son argent (20 euros par adultes contre 43 pour la journée) puisque l’on a fait 8 des 23 attractions dans de très bonnes conditions. solution préférable puisque l’on peut envisager de passer de nouveau six heures sur le parc sans trop se fatiguer pour voir d’autres attractions. Nos coups de coeur: Vienne dynamique, les lapins crétins  Arthur l’Expérience 4D et le le spectacle aquaféérie nocturne , Nébula imaginée par le Cirque du Soleil

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :