S'il te plaît, apprivoise-moi…

82b2b2fd

Le petit surnom de la coccinelle est “bête à bon dieu”, parce qu’elle serait un messager divin; elle prédirait le temps (si elle ne s’envole pas de votre main c’est signe de mauvais temps à venir), elle porterait bonheur et en plus elle aide le jardiner à lutter contre les pucerons dans l’agriculture biologique ou raisonnée.

La légende du Xème siècle :
Un homme accusé de meurtre est condamné à avoir le coup tranché. Il proteste de son innocence en vain et le bourreau s’apprête à abattre sa hache quand il aperçoit une coccinelle posée sur le cou du condamné.

Le bourreau retire gentiment la coccinelle et attrape sa hache pour œuvrer mais la coccinelle est de retour. Le bourreau a beau insister pour la déplacer, la coccinelle revient obstinément se poser sur le cou du condamné.

A tel point que le roi voit là un miracle divin et donne sa grâce.

Quelques temps plus tard le véritable meurtrier fut découvert et la légende de la bête à bon dieu était née.

 

images

La coccinelle est un porte bonheur, un présage de chance
Ainsi, si une jolie coccinelle se pose sur votre bras il faut compter le nombre de points noirs sur son dos car ça correspondrait au nombre de mois de bonheur à venir.

Proverbe norvégien

« L’ombre de l’éléphant n’est pas plus lourde que l’ombre de la coccinelle. »

Dictons
– La pluie menace si la coccinelle, au bout du doigt, refuse de s’envoler.

– En Lorraine, si on voit des coccinelles près des ceps, le vin sera bon.

L’amie du jardiner :
La coccinelle adore se nourrir de pucerons donc le recours aux pesticides n’est pas nécessaire en sa présence. Par contre il vaut mieux introduire une espèce indigène, locale, parce qu’on a vu des espèces “exotiques”, chinoise par exemple, prendre le pas sur les coccinelles locales et devenir des gloutons qui posent problème à leur tour.

 

unknown-2

français: Bête à Bon Dieu 
anglais : ladybug [bestiole de la Dame] 
anglais:  ladybird (Oiseau de Notre Dame) 
suédois : Marias Nyckelpiga (clé de la servante de Marie 
allemand : Marienkaefer (scarabée de Marie) 
allemand :  Himmelskuchlichen (petite vache du ciel) 
espagnol : Vaquilla de Dios (vachette de Dieu) 
russe :  Bozhia korovka (petite vache de Dieu)

unknown

En grec :Bête à Bon Dieu se traduit par παπαδίτσα (papaditsa) la racine est παπάς (papas) prêtre

hindi indragopa : coccinelle . litt. « protégé d’ Indra, dieu de la guerre et du temps (météo.) » 

japonais: tentoomushi: coccinelle, littéralement: la bestiole de la voie céleste.

En russe on dit коровка боже, ce qui signifie petite vache de dieu. 

En Breton on dit buoc’hig Doue (petite vache de Dieu), c’hwilig Doue (petite bête de Dieu), yarig Doue (petite poule de Dieu) ou aussi aelig Doue (petit ange de Dieu).

 

 En alsacien on dit liewer hergott’s vegele, petit oiseau du bon dieu

 

 

coccinelle_1_1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :