S'il te plaît, apprivoise-moi…



2tvizfo7

La principale caractéristique des éléphants est leur trompe appelée proboscis. Il s’agit d’un organe nasal (avec une fonction de respiration et de perception des odeurs) allongé qui découle de la fusion de la lèvre supérieure et du nez. La trompe est un organe souple et préhensile leur servant pour porter l’eau et la nourriture à la bouche, tirer ou transporter des objets et pousser des cris.

La trompe comporte entre 100 000 et 150 000 muscles ; elle est dépourvue d’os et pèse plus de 100 kg. La trompe de l’éléphant, c’est à la fois son nez et sa main. C’est le prolongement de la lèvre supérieure et du nez réunis en un seul organe. Les muscles qui l’actionnent sont répartis tout au long de celle-ci, mais aussi sur le front de l’animal et les joues lui donnant sa souplesse mais aussi sa force.

trompe-elephant

Le bout de la trompe d’un éléphant d’Afrique est en forme d’amande, alors que celle d’un éléphant d’Asie est en forme de poire. L’excroissance à son extrémité a une fonction analogue à un doigt, leur permettant de décortiquer une cacahuète21. Les éléphants ne boivent pas directement par leur trompe. L’effort nécessité pour se pencher jusqu’au sol afin de boire l’eau par la bouche étant trop important et l’opération étant même impossible lorsque l’eau se trouve au-dessous du niveau du sol, ils boivent en remplissant leur trompe avec de l’eau qu’ils aspirent et gardent momentanément avant de la verser ensuite, par gravité, dans leur bouche.

elephanttrunks-fr

L’allongement du museau des proboscidiens anciens à l’origine de l’éléphant serait lié à la croissance continue des incisives (les défenses) et leur augmentation de taille : herbivores concurrencés par les ruminants et les équidés, leur adaptation trophique se traduit alors par un régime de plantes plus fibreuses peu nutritives et une augmentation de taille corrélative, les proboscidiens fourrageant pendant des heures à la recherche aussi bien de végétaux au sol que de feuilles d’arbres.

 

Il attrape sa nourriture avec sa trompe pour la mener à sa bouche, si elle est trop haute il se met sur les pattes arrière et peut ainsi atteindre plusieurs mètres de haut.
Il boit en prenant jusqu’à 5 litres d’eau à la fois qu’il mène à sa bouche et il expulse l’eau dans celle-ci. Il doit boire une centaine de litres d’eau par jour et fait parfois des kilomètres pour la trouver. Il se douche d’ailleurs aussi avec sa trompe.

1024px-elephant_with_trunk_in_others_mouth

L’éléphant communique avec ses petits et ses compagnons de horde par des mouvements de trompe, sortes de « caresses » pour les jeunes, et quand un jeune n’arrive plus à sortir d’un marigot c’est encore avec elle qu’on le « pousse » dehors !
Les narines se trouvent à l’extrémité et l’éléphant a bon odorat : il peut dresser sa trompe en l’air pour humer « l’horizon », une sorte de radar…

Elle sert aussi à caresser, pourvue de poils tactiles, lors de l’accouplement ou avec les petits, c’est encore une arme capable de donner des coups mortels. C’est donc un organe vital, s’il se fait mordre par un crocodile par exemple et perd sa trompe ou qu’elle est trop endommagée, il meurt !

(diverses sources dont Wikipedia)

elephant-boit

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :