S'il te plaît, apprivoise-moi…

Elephants.

Affranchie

Je n’ai jamais été une militante de la cause animale. Je ne suis ni vegan ni  végétarienne. Pour autant, je ne considére pas les animaux juste comme des automates complexes. Je sais qu’ils ont une âme et une conscience. Leurs vies comptent. Ils sont comme nous, sensibles, intelligents et ont un monde à l’intérieur d’eux-mêmes. Un animal est le sujet de sa vie et non l’objet de notre vie.

Je me suis longtemps trompée, je percevais les défenseurs de la cause animale, comme ceux qui avaient abandonné la cause des hommes.Comme si le combat animal annulait le combat humain. Comme si il était moins digne, moins profond, moins urgent. Je pensais qu’il y’ avait tellement de luttes humaines plus importantes à mener.  En réalité on ne peut pas hiérarchiser les causes et les souffrances. Ma rencontre avec les éléphants a bouleversé mes conceptions. C’est peut être en sauvant l’animalité qu’on…

Voir l’article original 506 mots de plus

Commentaires sur: "Elephants." (2)

  1. lapinbleu2 a dit:

    Salut Maitre. Je viens de laisser une trace dans le texte d’origine. Merci pour ce beau partage. Bonne journée !!

    • Elle a l’air aussi très bien Affranchie, vraiment. Son blog est très enrichissant, comme celui de Sofi ou le tien bien sûr! Excellente journée, Lapin myosotis!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :