S'il te plaît, apprivoise-moi…

Commentaires sur: "Chanson amoureuse: « Vous les Femmes » par Arno" (5)

  1. A reblogué ceci sur Boycottet a ajouté:
    http://wp.me/p62nwL-8d2

  2. Lola a dit:

    Bonsoir et merci! J’ai lu tant d’imbécillités de femmes qui se demandaient pourquoi elles n’avaient droit qu’à un seul jour, et les homme 364… « Le reste du temps nous faisons juste la vaisselle? » Ah oui, merci mon cher Maître de montrer et faire valoir que cette journée est la notre, parce que celle de notre lute qui n’en ai qu’à ses prémices, certes, mais voila bien une vérité qu’il est bon de lire! Merci!

    • Merci à vous Lola. J’ai voulu aussi montrer combien les revendications légitimes de la gente féminine n’avait pas beaucoup et si difficilement avancer.
      Je ne suis guère féministe étant de culture méditerranéenne mais je déteste toutes les injustices, à commencer par les femmes dont je ne crois évidemment pas qu’elles représentent le sexe faible.
      Une journée, cela paraît assez dérisoire et juste un peu de baume, parfois pour faire oublier des choses plus essentielles. Mais c’est mieux que rien.
      Bien à vous, Lola

  3. Le texte !
    Vous les femmes, vous le charme
    Vos sourires nous attirent nous désarment
    Vous les anges, adorables
    Et nous sommes nous les hommes pauvres diables

    Avec des milliers de roses on vous entoure
    On vous aime et sans le dire on vous le prouve
    On se croit très forts on pense vous connaître
    On vous dit toujours, vous répondez peut-être

    Vous les femmes, vous mon drame
    Vous si douces, vous la source de nos larmes
    Pauvres diables, que nous sommes
    Vulnérables, misérables, nous les hommes

    Pauvres diables, pauvres diables ….

    Dès qu’un autre vous sourit on a tendance
    A jouer plus ou moins bien l’indifférence
    On fait tout pour se calmer puis on éclate
    On est fous de jalousie et ça vous flatte

    Vous les femmes vous le charme
    Vos sourires nous attirent nous désarment
    Pauvres diables que nous sommes
    Vulnérables, misérables, nous les hommes

    Pauvres diables, Pauvres diables, Pauvres diables

  4. Bien évidemment , j’adhère !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :