S'il te plaît, apprivoise-moi…

Carnets Paresseux

« Sombre crétin de corbeau ! Maudit paltoquet emplumé ! » glapit le renard à moitié étouffé sous les coulées de fromage. Qu’eut-il mieux fait que de se plaindre, à part courir se laver la tête à la rivière la plus proche ? C’est ce qu’il fait.

Voir l’article original 811 mots de plus

Commentaires sur: "Les Carnets Paresseux présentent: La merveilleuse histoire du renard et du fromage de Cheshire" (2)

  1. hé, mais ça a l’air très intéressant 🙂
    merci pour le reblog, Maitre Renard

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :