S'il te plaît, apprivoise-moi…

Une aiguille

Gavroche 60

vincent-van-gogh

Supposez que vous ayez devant vous une botte de foin; d’aucuns préfèrent que ce soit une charretée… Je suis moins généreux et je crois qu’une botte suffira largement à l’expérience que je vais vous conseiller.

Vous avez donc devant vous une belle botte de foin. Laissez-y négligemment tomber une aiguille. Faites une pirouette puis, une fois revenu en face de ladite botte, tâchez de retrouver votre aiguille. Quand vous y serez arrivé, vous me direz combien vous avez mis de temps à résoudre le problème… si toutefois vous y parvenez jamais. Rien en en effet n’est si difficile que de découvrir cette petite tige d’acier au milieu de toutes ces brindilles.

Désaugiers trouve que d’autres découvertes ne sont pas plus commodes à réaliser, quand il chante :

Chercher l’esprit dans un drame,
Le bon sens dans un roman,
La raison chez une femme,
L’honneur chez un charlatan,
Ah ! c’est chercher une…

Voir l’article original 41 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :