S'il te plaît, apprivoise-moi…

Patatrac


Patatrac
C’est quoi, c’est qui, qui craque
C’est qui par terre
C’est qui ce cœur
Qui vole en l’air
Ce cœur qui fout l’ camp
Avant l’heure

Patatrac
Encore un corps qu’est tombé
Y a du noir qui sort des armoires
Y a des échines courbées
Y a des fleurs en couronnes,  des plaques
Des tas d’personnes
Y a des mouchoirs
Des signes de croix
Des nez qui s’mouchent
Et puis des bouches
Qui marmonnent
Des bouches
Qui n’savent pas quoi dire
Des bouches
Qui n’peuvent pas y croire
Et puis des bouches
D’au revoir
Qui préfèrent écrire

Patatrac
C’est quoi, c’est qui, qu’attaque
Encore cette maladie
Et pourquoi c’est elle
Et Pourquoi c’est pas lui
Et Pourquoi c’est pas moi
Qu’est parti
Et Pourquoi on dit : c’est la vie
Et pourquoi faut-il des jours comme çà
Pour voir qu’ici-bas
On est tout petit, tout petit
Et pourquoi, et pourquoi …

Patatrac
C’est qui, c’est quoi dans c’ tas d’sacs
Ça sert à quoi ces morceaux d’vie
Qu’on entasse
Pour quoi faire
On sait bien qu’une fois parti
Nos affaires, nos reliques
Les autres
Les ramassent,
Et puis sans attendre
S’en débarrassent
Les fourguent
Au secours catholique
A Emmaüs
Ou s’en vont les vendre
Au marché aux puces

Patatrac
Encore un corps qui bivouaque
Encore un, encore une
Qui part en avance
Pour d’éternelles vacances

Patatrac
Encore un, encore une
Encore un corps qui bivouaque
A travers ciel
Entre le soleil
les étoiles et la lune

Patatrac,
Patatrac…

Les deux premières illustrations sont des créations de Mary (blog: la valise de calibre) qui me les as envoyées pour la saint Valentin . Les photos ont été prises hier au château de Maillebois, la tanière locative de ma renarde Anne depuis 18 ans, notre tanière depuis le 7 janvier 2015. Quelle chance d’avoir vécu dans ce domaine de 300 hectares mais ce n’est rien à côté de la chance d’avoir vécu aux côtés d’Anne!

Merci à vous Belloue des Sources pour vos deux derniers textes, si justes, si délicats, brefs qui vous ressemblent tant… Merci pour les larmes qu’ils m’ont fait verser…

Commentaires sur: "Poésie de Belloue des Sources: Patratrac" (2)

  1. Belloue a dit:

    Je ne peux écrire que pour les personnes qui me touchent. J’ai eu la chance de rencontrer Anne une fois, j’ai pu apprécier ses écrits, sa poésie qui me correspond. Anne reste vivante dans nos coeurs, elle marche à nos côtés et de la haut elle nous envoie beaucoup de lumière.

    • Elle aussi a illuminé ma vie deux ans et demi. Nous étions complètement différents, ne serait-ce que pa sa discrétion . Je crée un prix de poésie qui portera son nom

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :