S'il te plaît, apprivoise-moi…

drift-wood-960465_960_720.jpg

Bois flotté, bois échoué,
bois mort, décharné,
écartelé, tu as blanchi
sous le harnais et,
ainsi patiné, tu es devenu
un Christ assassiné
une croix tortueuse de souffrances
un squelette éparpillé…
Béni sois ce bois centenaire
Rescussité.

Commentaires sur: "Poésie: Bois flotté" (4)

  1. marianneslavan a dit:

    Tout simplement sublime

    • Ravi que cela puisse vous plaire mais gardons mesure. Normalement, j’ai illustré avec une photo que j’ai prise sur la plage de Ghisonaccia (Corse du sud) mais ce n’est pas passé, je ne sais pourquoi… Tous les jours ou presque lorsque je suis ici sur la côte varoise ou en Corse, je me promène sur les plages et je m’amuse à observer les laisses, ce que les vagues ramènent sur le rivage..

  2. A reblogué ceci sur Boycottet a ajouté:
    et que vive Dame Nature !

  3. marianneslavan a dit:

    Alors je ne sais pas si c’est une question d’affichage ou si la photo a été changée, mais une photographie s’affichait bien et s’affiche bien sûr mon écran. J’ai toujours aimé le bois flotté pour sa poésie, cette patine particulière du temps et de la mer, donc particulièrement touchée par ces mots

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :