S'il te plaît, apprivoise-moi…

Arbrealettres


chemin-nuit-6f6-800x600

BRIN DE CONDUITE

Dis, sais-tu, ma jolie
en revenant du bal danser
On a pris les sentiers.
Les sentiers s’en vont dans la nuit
Dis, sais-tu, ma jolie
Où s’en vont les petits sentiers ?

Nous mèneront-ils au seuil de la ferme
Où dans le lit à rideaux bleus
Ta vieille s’endort tandis que ton vieux
Visite l’étable avec sa lanterne ?
Nous mèneraient-ils au plein des éteules
Où les grillons chantent ce soir,
Comme des petits curés tout en noir,
Pour les épouses du revers des meules !

Nous savons jusqu’où les vieux nous permettent,
Ils nous respectons trop les vieux
Qui sont à l’étable ou dans le lit bleu
Pour aller plus loin qu’un baiser honnête…
Mais comme, ce soir, tu parais plus blonde
Que le clair de lune en ton cou !
Et comme il te fait frissonner partout
Le vent qui s’embaume en les meules rondes…

Voir l’article original 103 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :