S'il te plaît, apprivoise-moi…

Archives de la catégorie ‘agenda critique’

A vos plumes! : De l’objectivité de l’objet (agenda ironique de juin) — Carnets Paresseux

A peine éteints les derniers échos des petites chansons de l’agenda de mai, juin pointe son nez et – ironique mois du bachot et des exams – , s’interroge sur l’objectivité des objets ! Les objets ? On les fabrique, on s’en sert, on les jette ; nous parlons d’eux, nous les évaluons, nous les […]

via De l’objectivité de l’objet (agenda ironique de juin) — Carnets Paresseux

Agenda critique de mars: ( contribution n°6) Vincent

 

Vincent

Dans la maison jaune,
Je suis enragé:
rien ne me calme,
rien ne m’apaise:
hold up crève-coeur!

Qui me vrille le ventre?
Je n’en peux plus.
Qui explose mes tempes?
Ma tête brûle.
Ras-le-bol de ce casse-tête,
de ce remue-méninges!

Je suis aveuglé:
rage de flammes
cacophonie
Tonnerre fulgurant.
Je ne veux pas t’entendre
et je n’entends que toi.

Merde, maudite oreille
Va au Diable,
Va te faire foutre:
Oreille, tu m’entends: je te hais!

Oreille maudite,
va-t-en au diable!
Inutile de faire la sourde…

C’est toi ou moi.

+++

Je n’aurai jamais la paix.

Le mal me laboure

Au secours!


https://maitrerenardinfo.wordpress.com/2017/03/23/agenda-critique-…ution-n6-vincent/

Agenda critique: ( contribution n°5) :Thermostat 8

Thermostat 8

Chaud…chaud… chaud patate…
chaud bouillant… chauds les escargots
Chaud devant, chaud derrière
Y’a le feu au c…
sous la cafetière:
explosion imprévue.

C’est le Printemps qui chante,
qui hurle sur le toit brûlant.
C’est le Printemps, il est temps
de céder à toutes les tentations.
Bouillonnons de plaisir, fric-frac quatre-saisons
bouillonnons à gros flocons:
Faisons péter la marmite,
à fond sur le grand huit
et huit et huit font seize,
balèze et seize et seize trente-deux
jamais ne feront, de toutes façons:
ils iront au Bois Joli jouer
avec le Chaperon à « Loup y es-tu? »

Et il y sera, ce grand dadais hors-la-loi,
il y sera et ne pensera
qu’à manger: grand couillon gâte-sauce, té!

N’en déplaise à Jo,
affreux je reste, confus, bouillu
cramé, bobo, carbonisé:
ma résistance a pété:
retour de flammes à la Jéhanne,
je brûle encore,
encore et encore,
d’amour, d’amours, da mour, da:
Au secours!

 https://maitrerenardinfo.wordpress.com/2017/03/22/agenda-critique-…-n5-thermostat-8/

Agenda critique de mars:( contribution n°4): La marotte

 

Marotte

 
Marotte, Marotte, ma douce amie,
Dis-moi donc lequel des deux
est le plus cinglé,
le plus baltringue,
le plus taré?

Plus  berlaud qu’un bernard l’hermite,
plus dingue qu’une tringle à rideaux, qu’ une pince à vélo,
plus dément qu’un asticot alcoolique,
encore plus con et plus barjo que ça…

Je suis marteau
à s’en péter les noyaux,
à sucer  les sot-y-laisse
à en claquer son dentier
à jouer à cache-cache et à colin-maillard
avec des trompe-la-mort rabat-joie,
jouant du biniou, du prêchi-prêcha,
ou dansant le fox-trot sous des ex-voto.

Je sais: il n’y a pas photo
juste un autoportrait,
un selfie géant:
J’ai gagné, j’ai gagné!
C’est bien moi le soi-disant Roi.
Au comptoir des Fous, on peut compter
sur moi. J’ai droit au bonnet à grelots,
à la collerette de bouffon, à ses chaussures pointues.

C’est bien moi le Prince des pince-sans-rire;
je ne pourrais pas faire pire
à moins que…

Nuage de Tags