S'il te plaît, apprivoise-moi…

Archives de la catégorie ‘Lucé’

Image en noir et blanc: le sceau de la tombe de Toutankhamon

top-photo-historique (6)
Le sceau de la tombe de Toutankhamon, 1922. (Intact depuis 3245 ans)

Lucé: Les zombies ont envahi la mairie!

images-19

Quel talent de visionnaire! Quelle vision prémonitoire! A l’atelier de comédie musicale du Conservatoire de musique et d’art dramatique, on a à la fois beaucoup d’humour et le sens de la dérision. La dernière création de Fabien Piccinin  s’appelle « Zombie or not zombie? Comment ne pas y voir une allusion directe au retour du maire dans son fauteuil: après l’horreur Manu 1er le petit, c’est le retour de l’abonné absent Manu II…

Que l’on se souvienne de la récente fable récente sur les pauvres contribuables lycéens et  la mise en scène en décor naturel des « Misérables ». L’an prochain, on peut déjà hésiter entre « La piscine de l’inutile » et  » SOS mairie fantômes ». Le scénario rapporté dans l’Echo d’aujourd’hui nous plait plonger dans une réalité on ne peut plus insupportable: 2074: désordre absolu, la charmante petite ville de Lucé renferme la plus grande concentration de zombies du monde. A quoi ressemblera demain? 

Unknown-1

Unknown-2

images-11

 

Il suffit d’aller consulter le trombinoscope de la mairie pour voir qu’on nage en plein cauchemar… maman, dis-moi que c’est un mauvais rêve et qu’on va se réveiller….

 

La comédie musicale sera elle représentée demain dimanche à 15h30 (places à 10 et 5 euros) au foyer culturel Edmond Desouches. Vous voulez toujours y emmener votre maman pour vous rassurer…

Lucé: Opération coup d’épée dans l’eau au Vieux-Puits

images-77

On se demande bien quelle est la véritable motivation de ces inutiles et spectaculaires opérations coups de poing de la police et de la police municipale telle qu’il s’en est produite une hier après-midi au Vieux-Puits ( Voir Echo républicain de ce jour p11 sous le titre « Arrestations mouvementées ». )

On n’attrape pas des mouches avec du vinaigre… Alors que croyez-vous que vous pouvez attraper avec un dispositif aussi discret qu’une chevauchée de Starsky ans Hutch ?  La brigade anticriminalité, la brigade canine, des bombes lacrymogènes et le flashball ont été déployés… pour un résultat on ne peut plus médiocres ; des barrettes de résine de cannabis ramassées dans des bacs à fleurs du centre commercial. Tout ça pour ça! Au total, deux arrestations, d’un majeur et d’un mineur, plus deux autres placés en garde à vue pour refus d’obtempérer et outrage à caractère racial. 

En procédant de cette manière spectaculaire, on peut se demander si les forces de l’ordre joue leur rôle ou, au contraire, provoque le désordre. Si on veut démanteler un trafic, on procède discrètement si on veut être efficace. Il n’est pas difficile de savoir où ont lieu les trafics et si l’on veut pouvoir se mettre à l’écart de la caméra, il suffit d’aller par exemple derrière le local de Trait d’Union. N’est-ce pas d’abord et avant tout une opération médiatique destinée à rassurer ou inquiéter la population ? La plupart des gens haussent les épaules en rappelant qu’il y a eu le même cirque avant les municipales et que, chaque fois que se profile une élection, on ressort ce genre de spectacle pour un résultat dérisoire.

Certains habitants vont plus loin: « On fait semblant de rouler les mécaniques  mais on ne les voit jamais quand on les appelle. C’est comme si on les laissait faire leur bizness et qu’on intervenait uniquement pour faire croire qu’on faisait quelque chose. En réalité, on ferme les yeux sur ces petits trafics qu’on contrôle plus ou moins. Ceux qui dealent vraiment, eux , ne sont pas inquiétés.  « Un groupe de jeunes a montré de l’hostilité. Les véhicules ont été caillassés »  explique un commandant de police. Comment s’en étonner avec ce genre de méthode à la limite de la provocation?  Ce genre d’opérations est-il là pour apporter davantage un sentiment de sécurité oui, au contraire, accentuer un sentiment volontaire d’insécurité?  A méditer.

images-72

Lucé: A quoi sert la vidéosurveillance?

images-2

Pendant six ans, vous aurez beau chercher dans tous les numéros de Lucé Magazine, relire toutes les déclarations de Manu 1er le Petit Elu, la sécurité n’a fait l’objet d’aucune intervention. Encore moins d’un bilan. On avait seulement appris que la police municipale relèverait désormais directement du maire et ce pour éviter les bourdes de l’adjoint et cow-boy Olivier Laurans.

Alors certes, la police municipale a donc dépendu du maire… c’est-à-dire trop rarement! Heureusement la ville est relativement calme, plus qu’elle ne l’était il y a vingt ans, au moins en apparence. Ce qui est sûr, c’est que les effectifs ont sensiblement diminué, d’un tiers d’après nos informations. Sans compter l’onéreuse et presque farfelue demande, dans l’un des premiers conseils de la nouvelle mandature: le remplacement du chien de l’unité cynophile… trop vieux! Embauchons des jeunes avec le véhicule qui va avec bien sûr sinon l’unité va se transformer en promenade de chien atteint par la limite d’âge. On se demande bien quelle peut être son efficacité sur le terrain… Renifler les traces de ses vieilles congénères ?

images-11

images-14

Le maire parle doc d’investir dans une solution dont tout le monde sait qu’elle a ses limites: les caméras de surveillance. A une question de l’Echo Républicain, le mois dernier, Manu II a déclaré:

Avez-vous également des projets concernant la sécurité ? 

Nous allons rénover nos 36 caméras de vidéoprotection qui ont déjà dix ans et nous voulons également en rajouter dans des endroits où ça manque. La vidéoprotection est l’un des outils qui permet de faire baisser la délinquance et c’est une aide pour les enquêtes mais elle ne remplace pas la police municipale ni la police nationale. La délinquance avait déjà baissé sur Lucé avant que je ne sois élu en 2008 et nous faisons en sorte qu’elle n’augmente pas.

Bonjour la langue de bois d’ébène. Ce qu’il faut savoir c’est que chaque caméra coûte le prix d’une grosse berline. On attend les preuves qu’elles ont fait avancer des enquêtes ou même résolu des affaires. De source policière non officielle, la moitié des caméras ne fonctionneraient pas. Impossible de vérifier ces sujets sensibles . Il y a longtemps que les petits trafiquants se sont adaptés et se mettent hors de portée de ces caméras pour continuer leur bisness. Aujourd’hui, les quartiers les plus chauds se trouvent du côté de Mainvilliers. Et l’on préfère fermer le yeux sur certains trafics que d’essayer d’éradiquer le mal. Les chiffres de la délinquance sont en baisse et pour cause: la politique de l’autruche est bien commode et contente tout le monde…

 

camera_ir_hd_longue_portee

Lucé: Quand la députée Laure de la Raudière avoue ne servir à rien…

Le bilan de la députée Laure de la Raudière est très significatif de son action sur Lucé, la troisième ville du département: rien! C’est tout de même un comble… Certes, elle préfère porter le fer contre la dynastie Huwart à Nogent-le-Rotrou, ce qui est un pau hallucinant pour une noble à particule dont la famille possède un château… Curieuse révolutionnaire !

En revanche, on ne mettrait pas sa tête à trancher sur le fait qu’en dehors de sa permanence parlementaire rue de la République, elle end se soucie de Lucé comme de l’an 40. Certes, il lui arrive d’être présente lors d’assemblée générale et à l’occasion de manifestations patriotiques mais rien sur le fond ni le développement des équipements comme le terrain en synthétique que réclament à juste titre les footballeurs du crû.

Comme l’action du conseiller général , Xavier Roux, est parfaitement nulle, que le maire et son équipe de bras cassés communiquent uniquement pour dire qu’ils ne font rien mais que ce n’est pas de leur faute, nos braves concitoyens n’ont que leurs yeux pour pleurer. Et on s’étonne que Lucé soit une des communes où l’on s’abstient le plus lors des élections…

bilan2014_(1)_nor

bilan2014_(5)_nor

Bonneval aura sa piscine et …des subventions!

Unknown-9Et voilà que Bonneval annonce qu’elle va avoir une nouvelle piscine d’ici deux ans pour un budget de 7,5 millions Grosse différence avec notre piscine sans eau des Vauroux où l’on met dix ans pour régler un problème. Grosse différence, en dehors des délais, les subventions. Dans l’Echo Républicain du 5 mai, le journaliste précise:

« Projet phare de la mandature en cours, la construction de la nouvelle piscine couverte de Bonneval va prendre un virage important avec l’ouverture des plis, aujourd’hui, suite à l’appel d’offres lancé par la Communauté de communes du Bonnevalais, le 20 février. Celle-ci intervient alors que le permis de construire vient d’être accordé.

Vingt lots ont été soumis à la concurrence, du terrassement au traitement de l’eau et de l’air. Selon Dominique Imbault, vice-président de la Com’com, en charge du dossier, « 64 entreprises » se sont manifestées.

Il faudra un bon mois au cabinet Octant architecture, à qui l’on doit la maquette de ce futur équipement et qui aura ensuite la maîtrise d »uvre du chantier, pour retenir les mieux-disantes. Une étape déterminante quand on sait que la suite des opérations dépendra des montants affichés.

Unknown-8

« On espère ne pas assister à des dérapages, souligne le maire de Villiers-Saint-Orien, en évoquant le budget prévisionnel de 7,5 millions d’euros de la nouvelle piscine.

C’est en juin que la Com’com, qui a la compétence de la piscine depuis trois ans, se positionnera officiellement sur la suite du projet à mener. Elle décidera alors si elle le lance immédiatement ou si elle est obligée de compléter son financement.

Jusqu’à présent, les aides sont de nature à encourager la Com’Com à se jeter à l’eau. LaRégion apporte son soutien à hauteur de 1,2 million d’euros sur le contrat actuel et 500.000 € sur le suivant, tandis que le Département et Jeunesse et Sports verseront respectivement 565.000 € et 500.000 €. « Et d’autres subventions sont envisagées », indique Dominique Imbault. Confiant, l’élu espère assister aux premiers coups de pioche « en septembre » pour une livraison « au printemps ou à l’été 2016 ».

Pour l’heure, c’est donc environ 3 millions d’euros sur les 7,5 prévus qui ne seront pas directement imputés sur le budget des communes concernées. Pourquoi à la piscine des Vauroux qui a elle-même couté près de 6 millions d’entretien (780.000 euros par an dont les deux tiers pour Lucé et un tiers pour Mainvilliers. Plus que le prix de la piscine annoncée à 5 millions pour une piscine low-cost puisque celle de Bonneval coûtera moitié plus…Sans compter que le personnel, les assurances etc coûteront annuellement près d’un million!
imagesCAZZXHX3
Répétons-le cet équipement ne s’imposait plus à partir du moment où, avec un dossier lmal ficelé, les tribunaux ont donné tort aux communes de Lucé-Mainvilliers. Compte tenu de l’équipement à caractère national de l’Odyssée à Chartres, il aurait été logique de ne pas s’obstiner dans un choix qui ne permettra aucune marge de manoeuvre et qui était moins bien important qu’une maison des associations ou un terrain synthétique pour les footballeurs. 
Les choix à Bonneval sont clairs et assumés:

Ne pas copier l’Odyssée

Implantée sur le site de la Croix Bourgot, sur une emprise foncière d’à peine un hectare, entre Carrefour Market et le complexe sportif, cette future piscine est jugée indispensable. « L’actuelle, créée voilà quarante ans, est au bout du rouleau et nous coûte très cher en énergie, rappelle Dominique Imbault. Pour preuve, si nous n’avions pas ce projet, elle serait déjà fermée car elle n’est plus aux normes ».

« L’objectif, s’empresse d’ajouter le maire de Villiers-Saint-Orien, n’est pas de copier l’Odyssée, le complexe aquatique de Chartres, mais de réaliser une infrastructure à l’échelle de notre territoire », qui regroupe vingt et une communes.

Le projet comprend un bassin sportif de 25 mètres, avec cinq lignes d’eau (du moins profond à 1,70 m au plus profond à 3,50 m pour la plongée), un bassin ludique de 140 m ² et, entre les deux, une pataugeoire.

À l’étage, un espace détente rassemblera tout ce qu’il faut pour se relaxer avec sauna, hammam, jacuzzi et douches massantes. À l’extérieur, une pataugeoire sèche sera intégrée dans un décor de plages minérales et engazonnées.

« Avec un tel ensemble, l’objectif sera d’attirer plus de public », soutient Dominique Imbault. L’an dernier, 54.000 visiteurs ont été accueillis à la piscine de Bonneval, pour moitié des scolaires.42451_a1872

Tel qu’il sera conçu, ce nouvel équipement sportif permettra de réaliser des économies d’énergie, avec l’utilisation de la géothermie. « Les forages sont faits et les tests concluants », assure l’élu. Quant au traitement de l’eau, il sera effectué à l’ozone, comme à Chartres.

Aux détracteurs de ce projet, Dominique Imbault rappelle qu’une étude de réhabilitation de l’actuelle piscine avait été lancée pour un résultat guère encourageant. « Il nous en aurait coûté 4 millions, tout en conservant un seul bassin ».

Philippe Provôt

Au total, cette plaisanterie va nous coûter la peau des fesses par pur dogmatisme, histoire de dire qu’il y aura une piscine de gauche, même si ce cher gadget va sûrement pas gagner en comparaison avec l’Odyssée…

Lucé: Un édito du maire tissu de mensonges

free+vintage+digital+stamp_pinocchio

Manu II est bien le triste clone de Manu 1 et son denier édito dans le n°29 de Lucé Magazine s’inscrit dans la droite ligne du mensonge et de la démagogie, histoire de s’accrocher aux avantages indûs auto-attribués. Manu II est juste là pour remplir sa gamelle et en faire profiter les petits copains contre l’intérêt général.

Comme d’habitude, on fait dans l’autosatisfaction bon marché en regardant les choses du petit bout de la lorgnette.

« En nous témoignant une nouvelle fois votre confiance le 30 mars dernier, vous avez donné à la ville de Lucé la stabilité qu’elle n’avait plus connue depuis 31 ans.
Je mesure par ce message, l’im- portance de vos attentes et, à l’image de ce que j’ai fait pendant 6 ans avec l’équipe municipale, je continuerai d’agir vis-à-vis de vous tous dans la transparence et dans le seul intérêt de notre ville.
Beaucoup d’entre vous ont compris, par les échanges que nous avons eus au cours de ces der- niers mois, que le travail de fond mené pour redresser la situation de la ville de Lucé devait être consolidé ».

Manu le Petit oublie juste qu’il n’a réuni que 2.610 voix, un quart à peine du corps électoral. La moitié des gens ne sont pas allés votés, signe d’un profond désavoeu populaire. Avec dix points de moyenne de plus que celle du pays, ce désaveu cinglant traduit combien les gens sont dégoûtés par les pratiques politiciennes locales et qu’ils en ont tiré la conclusion que cela ne servait à rien de voter.010912pinocchiocrea

S’inscrire dans la continuité, c’est continuer à ne rien faire en prétextant qu’on a pas les moyens de faire autrement, contre-vérité. Cette promesse d’un second mandat blanc , c’est aussi un système de clientélisme afin de favoriser par exemple les électeurs des Carreaux. C’est de nouveau du sectarisme: en conclusion de son édito-coup de trique, il finit par remercier que ceux qui pensent et votent comme lui. Ce n’est pas comme ça que les électeurs reviendront aux urnes…

Le projet que nous vous avons présenté est en cela réaliste et nous continuerons d’agir au quotidien de manière raisonnée afin d’améliorer votre cadre de vie et de préserver les services que vous êtes nombreux à utiliser.
Forts de notre diversité, de nos compétences rassemblées et de notre enthousiasme à mettre notre expérience au service de l’in-térêt général, nous ne manquerons pas de représenter au mieux Lucé dans toutes les instances dont nous faisons partie.
Notre ville possède de nombreux atouts et n’est pas cette ville morte que certains ont bien voulu décrire à des fins électorales.
Nous poursuivrons notre action dans le seul but de garder à Lucé son identité, sa diversité et aménagerons votre quotidien pour vivre au mieux ensemble.
Nous vous avons prouvé qu’il était tout à fait possible de gérer notre ville autrement, à la juste hauteur de ses moyens, sans élitisme aucun et en complémentarité des services proposés dans les villes alentours.
La feuille de route des 6 années à venir a la juste ambition de ses moyens.
Que toutes les personnes qui, par leur impli- cation, leur dévouement et leur sympathie nous soutiennent dans cette voie, soient sin- cèrement remerciées.

pinocchio_movie-5049

Nuage de Tags