S'il te plaît, apprivoise-moi…

Archives de la catégorie ‘Ma terre à nous’

Fête de la Nature

La Fête de la Nature est devenue, depuis sa création en 2007, l’événement nature familial et convivial de référence en France.

Pour sa 8e édition, du 21 au 25 mai, elle s’intéressera aux plantes sauvages, à travers la thématique « Herbes folles, jeunes pousses et vieilles branches ».
De quoi surprendre les publics de tous âges ! Partout en France la LPO se joint à la fête pour vous accueillir.


photo_fete_de_la_nature_650

Crédits photo : Stéphane Baldeck

Depuis 2007, ce rendez-vous incontournable qui célèbre la nature, permet de participer à plus de 5 000 manifestations gratuites à travers toute la France, en métropole et en outre-mer.

Vous avez toujours souhaité apprendre à reconnaître les chants des oiseaux de votre jardin, venez tendre l’oreille dans les Jardins avec nos animateurs.
Vous aimez les sciences participatives, apportez vos jumelles et venez inventorier oiseaux, reptiles, amphibiens, libellules, papillons dans une ambiance festive et conviviale.
Vous vous demandez comment favoriser la biodiversité dans votre jardin ? Venez visiter les refuges LPO de votre région pour y découvrir des aménagements simples, à la portée de tous et attirer grosses et petites bestioles chez vous.

Du côté des enfants, les détectives en herbe, munis de loupes et d’indices, enquêteront dans le monde fascinant des fleurs pour trouver ce que cachent leurs pétales.

Pour découvrir le programme complet de ces 4 jours de fêtes, rendez vous dès à présent surhttp://www.fetedelanature.com/

affiche

AB

L’animal et le Code Civil

L’animal enfin reconnu dans le Code civil comme être doué de sensibilité !

Mardi, les députés ont reconnu aux animaux la qualité « d’êtres vivants doués de sensibilité », alors que jusqu’à maintenant le Code civil les considérait comme « des biens meubles ». 

Cette modification législative fait suite à de nombreuses demandes, portées notamment par la LPO. En octobre dernier, une vingtaine d’intellectuels, philosophes, écrivains et scientifiques français s’étaient prononcés en ce sens, bien décidés à en découdre avec le droit français.

blaireaux

Blaireaux d’Europe (Meles meles) – Crédit photo : Fabrice Cahez

Les Députés valident le changement du statut des animaux

Selon un sondage Ifop réalisé fin octobre, une écrasante majorité de Français (89%) souhaitait un changement dans la réglementation actuelle. Pour que, en ce début de 21e siècle, l’animal passe du statut de « bien meuble » à celui « d’être sensible » dans le Code civil.

Actuellement, le code rural et le code pénal « reconnaissent, explicitement ou implicitement, les animaux comme « des êtres vivants et sensibles » mais pas le Code civil, ont déclaré les auteurs de l’amendement, au premier chef le député PS des Hautes-Pyrénées, Jean Glavany.

porcs_en_case

L’amendement doit permettre, selon eux, de « concilier la qualification juridique et la valeur affective » de l’animal. « Pour parvenir à un régime juridique de l’animal cohérent, dans un souci d’harmonisation de nos différents codes et de modernisation du droit, l’amendement donne une définition juridique de l’animal, être vivant et doué de sensibilité, et soumet expressément les animaux au régime juridique des biens corporels en mettant l’accent sur les lois spéciales qui les protègent ».

Étonnée par cet amendement, l’écologiste Laurence Abeille a présenté des sous-amendements pour remettre en cause des pratiques qui nient selon elle cette sensibilité animale en témoigne l’élevage intensif. Elle a été soutenue par la socialiste Geneviève Gaillard, également membre du groupe de protection animale.

Manuscrit 15°s (BNF)

Manuscrit 15°s (BNF)

Quoiqu’il en soit, l’exposé de l’amendement souligne qu’il a pour objet de « consacrer l’animal en tant qu’être vivant et sensible dans le Code civil afin de concilier sa qualification juridique. Si cette notion inclut également l’animal sauvage, il s’agit d’une avancée considérable pour ce dernier qui n’était même pas pris en compte jusqu’alors.

« C’est une victoire de l’éthique » constate Allain Bougrain Dubourg, Président de la LPO et « une avancée notable dont la LPO peut se réjouir » en reconnaissance du vivant qui nous entoure et du monde animal en particulier.

fonds-renards

lpo

 
http://www.lpo.fr/

AB

La Troussepinette vendéenne

d_image_2532_pine_noire_feuilles_commence
Le vin d’épines ou épinette ou Troussepinette en Vendée 

(mais aussi en Anjou, Touraine et Poitou) est un vin aromatisé dont le nom vient de son ingrédient spécifique, le prunellier, un arbuste dont on ramasse les jeunes pousses au printemps (juste après la floraison) pour faire ce vermouth. Il se boit le plus souvent frais en été, en apéritif ou vin de dessert mais aussi en vin chaud avec du pain, l’hiver.

 troussepinette

Il est difficile de retrouver les origines de la Troussepinette, sauf à dire que ça ne date pas d’hier ! On raconte que cet alcool aromatisé était fabriqué clandestinement, sorte de pied-de-nez aux autorités !

Aujourd’hui, tout est rentré dans l’ordre et la Troussepinette, appréciée et réputée, fait partie des apéritifs vendéens.

fruit épine noire

Le succès de la Troussepinette vient de sa fabrication : facile à réaliser, elle est toujours élaborée dans les familles, devenant un « apéro fait maison »… le tout étant d’avoir envie d’aller cueillir les jeunes bourgeons d’épines noires ! Les épines noires du printemps sont toutes jeunes, plus goûteuses et se prêtent plus facilement à la macération.

Mais qu’est-ce donc que l’épine noire ? C’est le prunellier, qui fleurit au premier printemps. On cueille les jeunes pousses juste après la floraison, en mars-avril.

Il existe de nombreuses recettes de vin d’épines, selon les régions et même d’une personne à une autre, étant un apéritif « maison », peu commercialisé, sauf en Vendée, sous le nom de Troussepinette.

apero troussepinette

RECETTE

Ingrédients

• 1 kg de jeunes pousses d’épines noires (prunelle) (coupées à environ 20 à 25 cm)
• 1 kg de sucre cristallisé
• 4 l de vin rouge (si possible du vin de Mareuil rouge)
• 1 l d’alcool de fruits à 45°

Facultatifs :

• 1 gousse de vanille ou du sucre vanillé
• 300 g de feuilles de framboisier ou de pêcher ou de cerisier
• 3 à 4 oranges entières coupées en morceaux

 PRÉPARATION

1 – Mettre à macérer dans une topine (grand récipient en verre à large ouverture) tous les ingrédients pendant 2 à 4 semaines. Brasser tous les jours. Certains font macérer d’abord dans le vin rouge sucré, puis ajoutent l’alcool avant la mise en bouteilles.

2 – Après macération, filtrer et mettre en bouteilles.

3 – Servir à l’apéritif, très frais, avec l’indispensable et incontournable préfou vendéen. Ou pour accompagner des glaces ou du melon.

A la vôtre !

IvreA consommer avec modération !

AB

 

La cigogne noire est de retour

La saison de reproduction 2014 a débuté…

La première observation de la saison a été observée le 8 février 2014 au-dessus de la Loire, dans la Nièvre par Daniel DUPUY de la LPO Nièvre.

cigogne_noire6199

Les premiers couples nicheurs installés couvent actuellement, les derniers se dirigent vers leur site de reproduction. Au 16 avril 2014, 27 nids sont occupés dans 9 départements.
En mai, ce sera au tour des immatures de revenir en Europe.

cigogne_noire6066_cc00

Cigogne noire adulte (Fabrice CROSET / LPO)

Suivi des deux oiseaux balisés :

Deux oiseaux ont été équipés de balises satellitaires dans le cadre du programme Bourgogne – Champagne – Ardenne 2010/2012. Thibaut (adulte) se dirige vers l’Allemagne où il avait niché sans succès en 2013. Lingonne (immature) a franchi la semaine dernière les Pyrénées et il sera intéressant de suivre son comportement durant cette nouvelle saison de reproduction.
Leurs migrations et l’hivernage de ces deux oiseaux ont pu être suivis précisément ce site, sous forme d’actualités régulières.

thibaut_au_13_avril_2014

La migration de Thibaut

Rappel bilan reproduction :

Pour rappel, 33 nids ont été découverts en 2013 en France, dans 14 départements et 23 nichées se sont envolées. Le printemps dernier a été marqué par de nombreux échecs liés aux mauvaises conditions météorologiques.
Plus d’informations en consultant la lettre d’information Cigogne noire n°2, consultable ici 

cigogne_noire1130750

Des outils pédagogiques à votre disposition…

Dans le cadre du programme Bourgogne – Champagne – Ardenne 2010/2012, des outils pédagogiques ont été réalisés et peuvent être mis à disposition :
 un livret pédagogique Cigogne noire (principalement pour le niveau CM1-CM2)
 une exposition itinérante nationale Cigogne noire (12 panneaux) : fiche technique
 une exposition photographique Cigogne noire sur les lacs de la forêt d’Orient : fiche technique sur le site cigognenoire.fr
 et dans le cadre du programme Oiseaux des bois, une exposition photographique sur cette thématique : fiche technique.
Si vous souhaitez plus d’informations ou réserver une exposition : contact@cigogne-noire.fr
http://www.cigogne-noire.fr/presentation/en-direct-du-terrain/article/la-saison-de-reproduction-2014-a



cig_noire_juv3b
Mis en page par AB

Nuage de Tags