S'il te plaît, apprivoise-moi…

Archives de la catégorie ‘Nouvelle Terre’

Trois portraits en noir et blanc

chaplin.pngCharlie Chaplin à 27 ans

marie curie.png

Marie Curie

marilyn.jpg

Encore? Toujours, Marilyn…

CANCER: des milliers d’opérations inutiles

ABORDER DIFFÉREMMENT LA MALADIE

crabe poster

En lisant un article que je vous partage, du site http://www.leparisien.fr, et qui me conforte dans la compréhension que j’ai de la maladie, me reviennent en mémoire toutes les personnes que j’ai pu accompagner et toutes celles, proches ou moins proches, qui se sont « battues » ou qui « se battent » encore contre Le Cancer.

Je suis convaincue que le CANCER, « mal à dit » de notre siècle n’est pas correctement traité et surtout n’est pas considéré dans la globalité de ce qu’est l’Être Humain.

Par mon observation et l’expérience de thérapeute que je suis en soin énergétique et émotionnel, il est important de « responsabiliser » la personne malade et ne plus l’entretenir dans un rôle de « victime » comme le fait la médecine invasive qui se positionne comme « sauveuse » et « détenant seule la solution ».

femme angoissée

Autour de moi, je vois tant de personnes souffrantes qui s’en remettent « les yeux fermés » dans des protocoles lourds impliquant chirurgie, chimiothérapie et qui immuablement s’affaiblissent, ne comprennent pas ce qui « se joue » dans leur corps, dans leurs cellules, dans leur esprit, dans leurs émotions et qui finalement, se sentent encore plus mal et finissent par abandonner tout espoir de guérison.

machines- cancer

Matériel de pointe pour traiter les tumeurs cancéreuses

Je suis convaincue qu’en apprenant à répondre à ses émotions et non en les évacuant, nous permettons à notre organisme de garder son équilibre, de préserver sa capacité de s’auto-guérir.

Répondre à ses émotions, c’est prévenir du risque de la maladie.

Bien-sûr, d’autres facteurs rentrent en jeu dans la préservation de la santé comme bien se nourrir avec une alimentation « vivante », non transformée, la plus naturelle possible et respecter son intégrité, c’est-à-dire répondre à ses besoins, s’autoriser à prendre du temps pour soi, pour être (et non faire) afin de se connaitre parfaitement et de s’aimer sans condition.

colère

pleurepeur

Émotions: Colère, Peur, Chagrin

 

Maladie = manque d’Amour ?

 

amour blessé

Je réponds OUI, la maladie est un non amour de soi, un oubli de soi, pour une recherche insatiable d’un Amour extérieur, conditionné par le regard, l’attente de l’autre.

Dès l’enfance, nous sommes conditionnés à nous sentir aimable, sous réserve de répondre à l’attente de ses parents, de ses professeurs et une fois adulte, sous réserve de répondre à l’attente de son conjoint, de son patron, à l’attente du groupe (société, milieu professionnel, milieu sportif, milieu médical, gouvernement). Et surtout, si nous sentons la frustration de ne pouvoir exprimer ce que nous sommes vraiment en satisfaisant nos besoins, nous sommes interdits de pleurer, de nous mettre en colère, de montrer qu’on a peur, qu’on est vulnérable. Il faut à tous prix se montrer « forts » « conquérants » et « efficaces ».

amour arbre

 

Alors, nous substituons ce « manque d’Amour de Soi » et la frustration qui en résulte avec une surconsommation de plaisirs éphémères comme le plaisir de « manger des produits transformés » de « boire de l’alcool », de « fumer du tabac ou du cannabis ». Nous évacuons notre mal-être en absorbant des somnifères, des anti-anxiolytiques, des anti-inflammatoires, des ANTI-VIE.

alcool-et-tabac

médicament

evacuer-colere-

 

Nous nous enivrons de sexes, de jeux, de sons inharmonieux, d’images sublimes-minables (subliminales:-)), de lectures distrayantes, d’objets à la mode, d’objets étincelants, d’objets sécurisants, de voyages au bout du monde.

 

 

film 50 nuances de grey

                                                                                                                Photo extraite du Film « 50 Nuances de Grey »

Nous fuyons nos émotions, nous les occultons, nous ne voulons pas les écouter.

Pourtant l’émotion est un mouvement naturel d’énergie qui nous guide, nous enseigne, nous fait grandir. S’en couper, c’est se couper de la Vie, de notre Créativité, de notre Épanouissement.

Savoir « répondre »  à l’émotion, c’est l’accueillir, la laisser grandir, se laisser porter par elle.

émotions

 

Bien-sûr, cela devient inconfortable, si nous résistons à l’appel de cette vague. Par contre si nous nous abandonnons à son mouvement, nous sommes portés sur le rivage, sans effort pour vivre autre chose. La Vie est un mouvement, fait de cycles, de hauts et de bas, de lenteur, de rapidité, de douceur, de force et c’est pour cela que nous vivons, pour se laisser trans-porter (porter à travers) et ainsi créer à travers la vague émotionnelle pour notre plein épanouissement.

Répondre à l’émotion, c’est contenir l’émotion et observer vers quelle création elle nous porte.

musique

Sans chagrin, il n’y aurait jamais eu d’aussi belles chansons, compositions musicales et poèmes pour nous accompagner.

Sans colère, il n’y aurait jamais eu de remises en question, de découvertes, de créations qui ont fait progresser la science, la médecine, la technologie pour le bénéfice de notre Bien-être.

Sans peur, il n’y aurait aucune action possible pour préserver la Vie et se libérer de ce qui nous contraint.  

maison bambou

Photo : BambouHabitat.com

Kerterre

Kerterre (Habitat en chanvre et terre)

Apprenez de vos émotions, exprimez-les, écoutez-les, ne les enfermez-pas car elles finiront toujours par s’exprimer mais de façon inconfortable pouvant aller jusqu’à la « mal a dit » en dernier recours pour se faire entendre.

Vous êtes le propre cinéaste de votre film, vous seul construisez le scénario, alors sachez-créer la plus belle histoire qui honore la Vie en vous aidant de vos émotions et projeter votre scénario sur le théâtre de la Vie.

Theatre stage with red curtain and spotlights on the stage floor.

 

Vos émotions sont votre moteur de Vie, elles vous inspirent.

Si vous les ignorez, vous vous installez dans la sur-vie, vous vous coupez de votre créativité, vous renoncez à être le seul Maître de votre vie et vous ouvrez la porte à tous les « parasites » (physiques, énergétiques, métaphysiques) qui s’emploieront à vous diriger inconsciemment.

Je vous souhaite de manifester vos plus belles créations, en toute conscience🙂

Fée                                                                                             Marielle

 

INFOGRAPHIES. Cancers : des milliers d’opérations inutiles

source:http://www.leparisien.fr

Par Claudine Proust

LE FAIT DU JOUR. En France, des milliers de patients atteints d’un cancer de la thyroïde ont été opérés et soumis à des traitements sévères sans que la gravité de leur cas le justifie.

ILLUSTRATION. Comment jauger le risque, décider d'opérer ou d'attendre et de surveiller.

Un cancer, c’est la terreur intime de chacun. Un mal qui, en dépit des progrès de la médecine, rime encore avec issue fatale. Quand il est très méchant ou détecté trop tard. Mais jusqu’où faut-il aller dans le repérage de tumeurs, qui pour certaines s’avèrent, au fil du temps et des études scientifiques, moins agressives ? Comment jauger le risque, décider d’opérer ou d’attendre et de surveiller.

Aborder différemment la maladie

La question revient pour les cancers de la prostate, voire du sein, et désormais pour la thyroïde avec cette étude inquiétante du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC-IARC) publiée cet été dans le « New England Journal of Medicine » : les progrès de l’imagerie aidant, 560 000 personnes de 12 pays développés auraient fait l’objet ces vingt dernières années de surdiagnostic de cancer de la thyroïde. Dont 46 000 en France ! Des surdiagnostics synonymes de surtraitements pour 70 à 90 % des patients touchés par un carcinome papillaire de petite taille : opération, traitement à l’iode radioactif puis hormone de synthèse à vie pour compenser l’absence de cette glande qui régule notre organisme. D’où une qualité de vie amoindrie, comme le souligne une étude de l’association française de patients Vivre sans thyroïde. Car la France n’échappe pas au phénomène.

 –

Sur les 10 000 cancers de la thyroïde diagnostiqués chaque année, seuls 4 000 méritent d’être traités tout de suite, selon le professeur Martin Schlumberger, endocrinologue à Gustave-Roussy (Villejuif), qui tire la sonnette d’alarme. En mai dernier, des chercheurs internationaux ont proposé de sortir les carcinomes papillaires de la classification des cancers pour que patients et médecins abordent différemment la maladie. Et se convainquent que parfois une surveillance active de la maladie suffit.

La leçon japonaise

Une étude japonaise de 2010 a conforté les endocrinologues dans le fait que l’on traite un peu trop et trop vite certains microcancers de la thyroïde. Tandis que la Corée du Sud lançait en 2000 un programme de dépistage systématique, comme pour le sein, ou la prostate, et voyait flamber le nombre de cancers de la thyroïde les années suivantes (avec 90 % de cas qui relevait du surdiagnostic entre 2003 et 2007), le Japon, lui, a pris le risque inverse. Celui de se donner du temps. Et comparer entre 1993 et 2004 l’évolution du cancer chez des patients à qui l’on avait diagnostiqué un microcarcinome papillaire de la thyroïde inférieur à 1 cm qui ne semblait pas évolutif. 1 055 ont immédiatement subi une opération chirurgicale. Pour 340 on se « contentait » d’une surveillance active, par échographies régulières notamment, pour n’opérer que si le cancer cessait d’être « indolent ». Au terme des dix ans d’observation, le nodule (grosseur potentiellement cancéreuse) n’avait significativement augmenté de volume que chez 14 % des patients « surveillés ».

En clair, « avec un protocole classique on aurait sur-traité 86 % de ces patients », affirme le professeur Martin Schlumberger, spécialiste européen des cancers de la thyroïde et professeur à l’hôpital Gustave-Roussy à Villejuif (Val-de-Marne).

Courbe

 

 

 –

 

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer l’auteur, la source et l’UNIVERSITE NOMADE DE LA.V.S.D.LE.I. https://colibrijoyeux.wordpress.com/

 

LA PLACE DU FEMININ SACREE ET DU MASCULIN SACRE DANS LE NOUVEAU MONDE

LA PLACE DU FÉMININ SACRE ET DU MASCULIN SACRE DANS LE NOUVEAU MONDE

LE FÉMININ ET LE MASCULIN SACRES

Fondamentalement, le Monde changera harmonieusement lorsque l’Homme et la Femme se verront et se conduiront comme des Êtres Sacrés, associant leur complémentarité pour le bénéfice de l’Humanité.

Encore doivent-ils se connaitre d’abord chacun dans leur spécificité propre et voir que leurs différences n’est pas une source de séparation mais bien une Force complémentaire pour l’Évolution Humaine.

Nous avons chacun quelque soit notre nature biologique, une polarité féminine ET masculine.

Comme le symbolise la figure du TAO (philosophie chinoise)…

TAO-Yin_Yang

…le cercle représente l’Unité, le Tout, l’Univers. Le cercle est Équilibre et Harmonie. Le cercle est composé de deux énergies en forme de S, le YIN Féminin de couleur noire et le Yang Masculin de couleur blanche.

Au sein du YIN Féminin se trouve un point noir YANG. Au sein du YANG masculin se trouve un point blanc YIN.

Cela signifie que dans chacune des énergies opposées se trouve une petite partie de l’autre. En tout Yin il y a du Yang et en tout Yang se trouve du Yin.

Dans l’Univers comme dans la vie, rien n’est absolument noir ou blanc, rien n’est figé, il y a mouvement, il y a repos, il y a des rythmes, des cycles, il y a des hauts et des bas.

mer Normandie

marée montante

Regardez l’océan et la nature des marrées. L’eau avance puis elle recule. Pour autant l’océan reste l’océan.

 L’océan n’est pas séparé en deux, avec d’un côté l’eau qui recule et de l’autre côté l’eau qui avance. L’eau qui se retire de la plage fait partie de l’Océan au même titre que l’eau qui avance sur le sable.

Est-ce que l’eau qui recule a plus de valeur que l’eau qui avance?                                                  Est-ce que l’eau qui avance est plus intelligente que l’eau qui recule?

Ce mouvement, on le retrouve partout dans la nature. Le soleil se lève, puis il se couche. Il apparait en bas de l’horizon le matin puis il monte au zénith pour redescendre en fin de journée.

6795

lever soleil

 

 

 

 

 

 

L’Homme et la Femme n’échappent pas à cette loi de l’Univers.

danseuse-2

 

La Femme avec son énergie féminine YIN, utilise: –l’intuition-la réflexion-l’accueil-la patience–l’intériorisation-le fantasme-l’immobilité-la douceur. Elle est associée à la lune et à la Terre ainsi qu’à l’obscurité et au froid.

 

 

 

 

Le-Masculin-Sacré-

 

L’Homme avec son énergie masculine YANG, utilise: -la logique-l’action-la créativité-le mouvement-la réalisation-la force-l’extériorisation-la protection. Il est associé au soleil et à Mars ainsi qu’à la lumière et à la chaleur.

 

 

Comme avec les points du TAO, les caractéristiques du féminin et du masculin existent en chaque homme et en chaque femme. Ce sont des caractéristiques complémentaires qui ont besoin de s’associer pour créer l’Harmonie.

Regardez la nature, comment se forme un arbre, un chêne par exemple?

gland chene_rouge

 

Au départ il y une graine, un gland qui a besoin d’être accueilli en terre, dans l’obscurité et le froid, pour prendre le temps de germer. Il n’y a apparemment aucune action visible dans ce processus. Tout se fait dans le secret (se créer😉 ). Nous retrouvons ici les attributs du féminin.

 

chêne USA mississipi

Chêne vénérable, appelé Arbre Ange sur la côte Est du Mississippi (1600 m2 d’envergure)

Pour autant ce gland ne pourra jamais devenir un arbre s’il ne reçoit pas aussi la lumière et la chaleur du soleil afin que le germe puisse avoir assez de force pour percer la terre, s’élever à l’extérieur vers le ciel et continuer sa croissance. Nous retrouvons ici les attributs du masculin.

Les qualités du féminin et les qualités du masculin sont des qualités opposés MAIS complémentaires. En permanence les hommes et femmes ont la capacité d’utiliser leurs 2 polarités yin et yang afin de créer harmonieusement, comme le fait la nature.

Malheureusement beaucoup d’hommes et de femmes ne savent plus ce que représentent le Féminin et le Masculin. Notre société leur envoie une image faussée, dénaturée de la nature de chacun, à travers les publicités, les vidéos, la mode, les émission de « télé réalité ».

kevin-spacey-house-of-cards

 

Nous sommes dans un système sociétal qui valorise principalement des qualités d’un masculin contrefait (action, contrôle, performance, productivité, pouvoir) et cantonne le féminin dans l’artifice de la beauté, du désir, de la sensiblerie (différence entre « sensible » et « sensiblerie »).

MLFmanifKevin Spacey dans la série House of Cards

 Depuis la fin des années 60 l’« émancipation de la Femme » a insidieusement conduite les femmes à utiliser alors les qualités dénaturées du masculin pour « rivaliser » avec les hommes, laissant de côté leurs qualités vraies féminines.

 

L’être humain n’est plus en contact avec sa nature profonde, il est devenu principalement un consommateur,  qui doit « travailler » pour « consommer » et « être performant » pour « réussir » sa vie. La demande incessante de productivité, de gains, de conformité, couplée à la peur de la différence, à la peur du rejet, à la peur du manque, à la peur de l’inconnu ont engendré chez la majorité des hommes et des femmes une perte des valeurs humaines et l’oublie du SACRE inhérent à toute vie.

consommation

hightech

mode

travail

argent

La difficulté de reconnaitre ses véritables besoins, de développer sa créativité, de recontacter sa nature véritable (les qualités vraies du féminin et du masculin) entretiennent le stress, le mal-être, développe la maladie et accroit malheureusement la violence (psychologique et physique).

Difficile alors au sein de la relation homme/femme pour chacun de trouver sa juste place dans l’harmonie,  pas seulement au sein de la famille mais aussi dans le secteur professionnel et le secteur de l’éducation.

Commencer à recontacter en soi sa polarité féminine et masculine, en sachant les reconnaitre pour les manifester dans toutes ses créations, que l’on soit homme ou femme contribue ensuite à éveiller les qualités du Féminin Sacré et du Masculin Sacré.

femme danse

Lorsque la Femme manifeste son FÉMININ SACRÉ, elle refuse de se comporter comme une victime poussée à rentrer dans le schéma destructeur d’une société qui encourage la violence, l’abus de pouvoir, l’insensibilité et la compétition. Elle a confiance dans ses qualités car elle se connait et cultive sa connaissance pour rester maitre de ses talents. Elle ne cherche pas à ressembler à quelqu’un d’autre mais à manifester son unicité.

La Femme manifeste son FÉMININ SACRÉ lorsqu’elle n’utilise pas sa sexualité pour se donner de la valeur, être reconnue. Elle entretient les qualités du féminin (énoncées plus haut), et ne cherche pas à rentrer dans le jeu d’un « masculin faussé » pour se sentir aimée et acceptée (compétitivité, pouvoir, manipulation). Elle ne se soumet pas pour répondre à la demande d’un masculin corrompu.

complementarité homme-femme

La Femme manifeste son FÉMININ SACRÉ lorsqu’elle recherche la compagnie d’un homme qui cultive ses qualités masculines (énoncées plus haut) afin d’être son complément, son allié et non son rival. Ensemble, ils se stimulent mutuellement pour grandir en sagesse et cherchent à maintenir l’équilibre harmonieux de leurs qualités respectives.

La Femme manifeste son FÉMININ SACRÉ lorsqu’elle ne se met pas en compétition avec les autres femmes. Elle invite au contraire « ses sœurs » à cultiver leurs qualités féminines, à rayonner leur beauté naturelle, leur sensibilité. Elle les encourage à rester créative et source d’inspiration quelque soit leur âge, à se remettre en question continuellement pour acquérir davantage de sagesse, de compassion et rayonner plus d’amour, plus de paix, plus de spiritualité.

Guerrier-pacifique-

L’Homme manifeste son MASCULIN SACRE lorsqu’il refuse de se comporter comme une brute, en dénaturant ses qualités masculines (énoncées plus haut). Il ne confond pas:

la force avec la domination et le contrôle par sa sexualité

la créativité avec le statut social

la logique avec la pensée de comparaison (je suis mieux que…je vaux mieux que…)

le mouvement avec l’addiction à un sport, pour refouler ses frustrations, ses peurs et ses colères ou se battre aux poings dès qu’il se sent agressé dans son égo.

la protection avec le machisme et la misogynie (se protéger du sexe opposé par peur de perdre le pouvoir « dominant » du mâle)

la réalisation avec la manifestation égoïste de ses désirs sans se soucier de l’impact que ses désirs égotiques peuvent avoir sur son environnement et sur les autres.

L’Homme manifeste son MASCULIN SACRE lorsqu’il devient le protecteur bienveillant des plus démunis (les enfants, les personnes handicapés, les personnes très âgées, les animaux)

homme au secours des animaux

L’Homme manifeste son MASCULIN SACRE lorsqu’il se préoccupe de la nature et la préserve, lorsque ses actions n’impactent pas l’harmonie de son environnement afin que les générations futures puissent continuer à s’épanouir dans la paix et la santé.

L’Homme manifeste son MASCULIN SACRE lorsqu’il accepte sa sensibilité et la manifeste. Il est alors connecté à son cœur.

L’Homme manifeste son MASCULIN SACRE lorsqu’il comprend que sa place fait parti d’un Tout, qu’il n’est pas supérieur de part sa nature humaine, qu’il participe au bon équilibre de la planète conjointement avec tous les règnes (animal, végétal, minéral), qu’il n’a pas à dominer mais à préserver l’harmonie de tout le vivant.

L’Homme manifeste son MASCULIN SACRE lorsqu’il développe son empathie, lorsqu’il est capable de se mettre à la place de l’autre pour mieux le comprendre et pouvoir alors répondre au mieux à ses besoins.

masculin porte le feminin

 

Quand l’Homme manifeste son MASCULIN SACRE il souhaite partager sa vie avec une femme pour honorer sa féminité. Il lui apporte sa sécurité bienveillante afin qu’elle puisse en confiance rayonner toutes ses qualités féminines. La force de l’Homme se met au service de l’épanouissement de sa famille et bénéficie à la communauté.

La complémentarité des qualités de l’Homme et de la Femme structure l’épanouissement des enfants à venir. Elle est le garant d’une Humanité Saine et Évoluée.

La manifestation du MASCULIN SACRE et du FÉMININ SACRE est la condition ultime pour sortir d’un système pervers qui conditionne et manipule les hommes et les femmes à perdre leur humanité, leur sensibilité, leur connexion de cœur, leur discernement, pour le profit et le pouvoir intentionnels de quelques élites*.

*sujet d’un prochain article

Vivre en communauté que ce soit dans sa famille, dans sa ville, dans son pays, sur la planète c’est cohabiter ensemble, hommes et femmes pour créer notre réalité.

Quelle réalité désirez-vous vivre, pour vous sentir heureux et épanoui?

« Vous devez être le changement que vous voulez voir dans ce monde » Gandhi

             Fée                                                                         

                            Marielle

 

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer l’auteur, la source et le site : UNIVERSITÉ NOMADE DE LA.V.S.D.LE.I. https://colibrijoyeux.wordpress.com/

Une pétition à signer pour sauver des arbres à Chambéry

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Questions à Anne-Marie Gérardot, interview expresse:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Maitre Renard: Quel est le problème concernant ces arbres qui devraient être abattus très prochainement?

Anne-Marie Gérardot: Il est lié au plan de circulation. L’ancienne municipalité en avait établi un que la nouvelle municipalité a abandonné. Un nouveau plan  a eu lieu sans même dire son nom et sans jamais donner lieu à une véritable concertation avec la population.

Maitre Renard: Combien d’arbres sont concernés? 

Anne-Marie Gérardot: Ici même 19 tilleuls magnifiques ainsi qu’une demi douzaine place de la Gare, plus le magnolia là-bas. L’information qui a été donnée par la municipalité reste floue. C’est du coup par coup. Ce sont des arbres de 50 ans qui risquent d’être abattus , tout ça pour élargir les voies et laisser passer de 400 à 600 bus par jour selon les endroits , avec deux lignes de bus à double sens. Passer par là est une décision ridicule. 

Maitre Renard : Qui pilote les actions pour empêcher cet abattage? 

Anne-Marie Gérardot: Il y a deux groupes à l’origine de cette action. Les deux groupes sont l’association de quartier CCQP plus le collectif issu spontanément de toute la ville. L’association de quartier de la gare a été créée en février dernier, et le collectif le CCQP pour  la Circulation Concertée des Quartiers Préservés, né le 2 mai dernier.

 

 

Maitre Renard : Qu’espérez-vous obtenir?  

Anne-Marie Gérard: En premier lieu qu’on n’abatte pas ces arbres dès lundi comme initialement prévu. Ensuite nous voulons une véritable concertation avec les élus. En une semaine , nous avons réunis 1.200 signatures de riverains, commerçants et des soutiens de tous bords politiques. deux référés sont en cours.

Pétition à signer sur : https://www.change.org/p/collectif-nouveau-plan-de-déplacement-oui-à-la-concertation

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« CERCLE DE PARDON » A CHARTRES

MARIELLE et MICHEL vous informent qu’il reste des places pour participer au CERCLE DE PARDON du SAMEDI 30 MAI sur CHARTRES!

images9

Olivier Clerc a traduit en français les livres de Don Miguel Ruiz dont « Les 4 accords Toltèques ». Il a écrit aussi de nombreux ouvrages dont « Le Don du Pardon » et « Peut-on tout pardonner?Les principaux obstacles au pardon et comment les surmonter ».

Ouvrages sur le Pardon-Olivier Clerc

Olivier Clerc est l’initiateur des ateliers-rituels « Cercles de Pardon » en France et à l’étranger.

Sur http://www.olivierclerc.com/videos.html

vous pouvez visualiser certains entretiens qu’il a donné sur le « Pardon ».

MARIELLE a vécu plusieurs fois ce RITUEL DE PARDON en participant à des CERCLES DE PARDON.

Ce fut à chaque fois pour elle des moments forts, émouvants et libérateurs.

Voici son témoignage:

 » Comme beaucoup d’autres notions, le pardon revêt autant de définitions qu’il y a d’individus.

Il peut avoir une connotation religieuse, culturelle, il peut être ressenti comme culpabilisant, souffrant, voire compliqué à définir et à exprimer.

Pour moi, pardonner me semblait difficile lorsque je me sentais blessée par quelqu’un où que je me sentais victime d’une situation ou d’une personne.  J’avais tendance à ruminer des rancœurs et attendais que l’autre face le premier pas en « s’excusant » pour réussir à lui pardonner.

C’est en vivant UN CERCLE DE PARDON que j’ai compris que  » Pardonner  » ne signifie pas effacer ce qui a été fait, oublier, excuser.
Pardonner signifie, DÉCIDER D’ARRÊTER D’ENTRETENIR UNE SOUFFRANCE.

Est-ce qu’on doit attendre de recevoir le pardon pour se sentir mieux ?
Est-ce qu’on doit donner le pardon à quelqu’un pour qu’il se sente mieux ?

Dans ces deux cas, le Pardon est un instrument de pouvoir sur l’autre qui nous rend dépendant de l’autre. Il y a un bourreau, il y a une victime, l’un ou l’autre peut jouer le rôle du sauveur.
« Je souffre tant que l’autre ne m’a pas pardonné ; tant que je ne pardonne pas, l’autre continue de souffrir. »

Avec « le Don du Pardon » nous expérimentons notre propre maitrise sur la guérison de nos blessures. Nous choisissons de nous libérer  du poids des ressentiments, de la rancune, de la haine, de la colère que nous portons.
Sans culpabiliser, sans nous sentir humiliés, « le Don du Pardon » nous redonne la liberté d’aimer. »

MARIELLE a décidé alors de se former avec OLIVIER CLERC pour accompagner elle aussi des personnes à vivre « la Guérison du Coeur » en animant des CERCLES DE PARDON.

Voici ce qu’elle ajoute:

 » Pourquoi le rituel du « Don du Pardon » est-il si puissant ?
Le DON DU PARDON est une approche TRANSPERSONNELLE* de guérison du cœur.
* Qui intègre une dimension plus élevée que la personnalité

Il vous propose d’emprunter un autre chemin que celui de « pardonner », en prenant le chemin de « demander pardon ».

chemin coeur

Expérimenter le rituel du « Don du Pardon », c’est se laisser toucher par l’énergie d’Amour qui transforme le regard que nous portons sur soi et sur les autres.
Vous ressortez d’UN CERCLE DE PARDON plus serein, apaisé, en posant un regard différent sur la Vie, libre d’aimer à nouveau. »

 » La participation financière à cet atelier-rituel est libre, chacun donne ce qu’il estime juste.
L’argent ne doit pas être un obstacle à la « libre circulation de l’énergie d’Amour ».

Nous avons tous en nous la capacité de « guérir notre Cœur ».

MICHEL et MOI  accompagnons  les participants aux CERCLES avec bienveillance sur ce chemin de transformation avec le « DON DU PARDON ».

Réconciliation

Il est possible ensuite de pratiquer ce rituel chez soi dès que nous en sentons le besoin, ou de venir participer à d’autres Cercles de Pardon car l’énergie du groupe en décuple les bienfaits.
Si vous désirez réservez votre place dans le « CERCLE DE PARDON » envoyez sur l’adresse mail de l’association UNIVERSITÉ NOMADE DE LA.V.S.D.LE.I. :
colibrijoyeux@universitenomadedelamourveritesolairedelevolutioninfinie.fr

– votre nom et prénom
– ainsi qu’un numéro de téléphone où l’on peut vous joindre.

Cet atelier s’adresse aux personnes adolescentes (à partir de 14 ans) et adultes.
Il est conseillé de :
– Venir dans une tenue confortable
– Prévoir un tapis de sol (ou une couverture) pour s’allonger ainsi qu’un plaid pour se couvrir si besoin pour la relaxation-visualisation guidée.
– Apporter de l’eau

D’autres dates sont prévues sur Chartres dans les mois qui viennent.

 » Au plaisir de vous accompagner dans « LA GUÉRISON DES BLESSURES DU CŒUR »  »

MARIELLE, Ambassadrice du Pardon

MICHEL, Souffleur de Vie
Association UNIVERSITÉ NOMADE DE LA.V.S.D.LE.I.
Mail:colibrijoyeux@universitenomadedelamourveritesolairedelevolutioninfinie.fr

Sagesse du monde : au cimetière

th-89

10881676_889175537783305_7454643416029155209_n

th-80

La nécessité pour l’homme de s’éveiller à son « masculin sacré » par Marielle de l’UNIVERSITE NOMADE DE L’A.V.S.DE L’E.I.

« Le 21 ème siècle sera spirituel ou ne sera pas » cette phrase que l’on attribue à André Malraux est devenue une citation prophétique.

Nous en avons de plus en plus confirmation dans notre quotidien, notre société va mal car les valeurs qu’elle diffuse au travers des médias, la publicité, le milieu du travail, le milieu politique sont : l’argent, le pouvoir, l’apparence, la course à la consommation, l’illusion que plus l’on possède, plus on se sent bien et que le bonheur se résume à des plaisirs payants, fugaces car dès qu’un plaisir a été consommé, on recherche le suivant.
C’est une course matérialiste dans laquelle l’Être Humain s’essouffle, souffre et perd tout discernement. Il n’arrive plus à penser, agir par lui-même, il est déconnecté de sa force créatrice.

Cette Force Créatrice réside en lui-même, certain la nomme Divinité, Esprit, Force de Vie, qu’importe le vocabulaire, l’important est de se reconnecter à Elle et de se laisser guider par Elle.

Qu’est-ce que la Spiritualité ?

Ce n’est pas nécessairement lié à une religion, à une Église, à une secte, la Spiritualité est tout ce qui concerne la dimension non-humaine de l’Être Humain. L’Être Humain n’est pas qu’un corps de matière c’est avant tout un Esprit qui a pris corps dans la matière.
Sa mission sur Terre est de lui permettre de retrouver son Essence au travers de ses expériences de vie, des expériences qui peuvent lui sembler parfois difficiles car duelles, disharmonieuses émotionnellement, mais qui concourent toutes à son évolution pour manifester la dimension sacrée de qui il est véritablement.

L’Être humain se définit en tant qu’homme ou en tant que femme. Ces deux genres sont différents, de par leur physiologie, leur psychologie mais ils sont complémentaires.
C’est le yin et le yang symbolisés en chine par le Tao représentant un cercle contenant une moitié blanche et une moitié noire qui s’emboitent parfaitement et dont chaque moitié de couleur comprend un petit cercle de la couleur opposée.
L’Harmonie réside dans l’ajustement et l’équilibre des opposés et pour en revenir à notre société, il est urgent qu’elle prenne conscience qu’elle ne peut apporter d’harmonie si elle continue d’opposer les hommes aux femmes au lieu de réunir leur complémentarité pour le bénéfice de chacun.

Mais notre société c’est qui ?
C’est chacun d’entre nous, hommes et femmes qui participons à créer la société dans laquelle nous vivons.

Ce n’est plus possible de se laisser conduire par CEUX qui prétendent savoir mieux que nous, LES POLITICIENS, LES LOBBIES, LES FINANCIERS.
Si nous voulons que la société change pour qu’elle soit plus juste, équitable, et permette à chaque citoyen de s’y épanouir, c’est à chacun, les politiciens comme les artisans, les artistes comme les agriculteurs, les éducateurs comme les parents, les médecins comme les thérapeutes, les Hommes de chapelle comme les journalistes, les écrivains comme les musiciens de s’EVEILLER à leur « MASCULIN SACRE » pour les hommes et à leur « FÉMININ SACRE » pour les femmes.

Puisque le patriarcat* (définition* : forme d’organisation sociale et juridique fondée sur la détention de l’autorité par les hommes) prédomine depuis 2000 ans même s’il tend à disparaitre, et qu’il faut bien commencer par un genre, je vais vous parler aujourd’hui du MASCULIN SACRE et dans quelques jours je vous parlerai du FÉMININ SACRE.

Qu’est-ce que le « masculin sacré » ?

Bien que l’homme soit capable d’engendrer des choses magnifiques (dans la recherche scientifique, les applications médicales, le développement technologique, la protection de l’environnement et du vivant), on lui doit aussi les guerres, l’expérimentation animal, le trafic sexuel, la prostitution, la construction d’armes nucléaires, chimiques, les massacres d’animaux, le pillage des ressources minérales de la Terre, la déforestation, la pollution des mers, une nouvelle forme d’esclavage économique des pays industrialisés sur des pays pauvres, l’utilisation du pouvoir et de l’argent à des fins égoïstes.
Tous ces actes de destruction sont perpétués majoritairement par des hommes qui ne sont pas dans leur « masculin sacré » même si des femmes aussi qui ne sont pas dans leur « féminin sacré » les encouragent et les soutiennent.

L’homme qui n’est pas dans « son masculin sacré »
-recherche le pouvoir (sur l’autre, son environnement)
-recherche à maintenir son contrôle
-recherche à accéder à un « statut »social (ce qui nourrit le contrôle)
-il refoule ses peurs et ses émotions
-il est gouverné par son égo
-il agit selon un instinct animal (défend son territoire, assouvit ses pulsions sexuels, veut intimider un éventuel concurrent)
-il veut assoir sa domination sur tout
-il est déconnecté du cœur

La compréhension du masculin tel qu’exprimé ainsi, conditionne toute une lignée de génération masculine bien qu’il puisse exister une variation dans l’intensité de cette expression.
Quel petit garçon n’a pas entendu ces phrases : « tu ne vas pas pleurer comme une fille » « montre que tu es le plus fort » « tu dois savoir bricoler de tes mains » « tu es l’homme de la famille » « laisse les filles s’occuper du ménage, nous on va faire du foot » et tout plein d’affirmations qui vont le conditionner à manifester une fois adulte, une forme de masculinité déconnectée de ses fonctions fondamentales.
D’autres vont rejeter en bloc cette masculinité trop violente car de nature plus sensible, ces enfants vont se rapprocher du féminin et devenus adultes, ils sont l’objet de moqueries, et vont se soumettre au pouvoir de femmes qui ne sont pas dans leur « féminin sacré ».
Chaque enfant se construit aussi avec le miroir de ses parents et le petit garçon va définir sa masculinité par rapport à celle que lui manifeste son père et par rapport au regard que la mère aura sur lui pour le conforter ou non dans cet exemple du masculin.

La femme a un rôle important aussi à jouer pour accompagner le petit garçon à s’éveiller à son  « masculin sacré ».
Comment ?

les polarité feminines et masculines

Tout d’abord, il est important de rappeler que chacun, homme et femme, porte en lui les 2 polarités, le féminin et le masculin (voir le symbolisme du Tao). L’homme porte en lui une part de féminin et la femme une part de masculin.
Face à la prédominance du patriarcat, la femme a cru qu’il fallait pour qu’elle ait sa place dans un système masculin, étouffer sa féminité pour ne laisser paraitre que le masculin en elle.
Elle pensait ainsi et pense encore qu’elle est sur le même pied d’égalité.
Malheureusement, inconsciemment, elle s’est faite complice d’une suprématie masculine et elle a mené une guerre contre sa propre Essence. Elle a voulu prendre le pouvoir comme l’homme qui n’agit pas dans son « masculin sacré » et elle s’est fatiguée et se fatigue dans une quête perdue d’avance. Elle a dénigré elle-même les valeurs du féminin et ne peut voir dans son petit garçon la partie féminine en lui qui a besoin de s’exprimer.

L’homme s’éveille à son « masculin sacré » lorsqu’il reconnait aussi en lui sa part de féminin. L’un ne peut exister sans l’autre, pour se manifester harmonieusement.
Comment peut-il reconnaitre sa part féminine lorsqu’en face de lui, la femme n’accueille pas son féminin ?
Comment la femme peut honorer en l’homme son « masculin sacré » si elle encourage l’émergence d’un masculin dirigé par le pouvoir et l’égo ?

Les qualités du « masculin sacré » sont :

La connexion à son âme.
L’homme ne se laisse plus guider par son égo, par une soif de pouvoir personnel au détriment des autres. Il sait qu’il n’a pas besoin d’écraser l’autre pour connaitre sa force.
Sa force réside dans la conscience qu’il fait partie d’un Tout et ce sentiment d’être uni aux autres, à tout l’Univers le porte à agir pour le bien de tous, dans le souci d’améliorer ses conditions de vie pour que tous puissent en bénéficier et de participer ainsi à l’évolution de l’humanité.

La connexion à son cœur.
Il accueille les émotions qui le traversent et n’essaye pas de les refouler.
Il accepte de les montrer. Il ne se sent pas ridicule d’exprimer ses émotions telles le chagrin devant une femme, un enfant et même face à un autre homme.
Il reconnait qu’il peut avoir peur.
Il n’a pas peur de montrer ses fragilités.
Il exprime ce qu’il ressent lorsqu’il est ému.
Il développe son empathie

Utiliser sa force pour le bien
Il ne se sent pas supérieur de par sa nature masculine.
Il est pourvu d’empathie, il sait essayer de se mettre à la place de l’autre pour le comprendre et l’aider.
Sa force physique et mentale est mise à profit pour aider celui ou celle qui n’a toujours pas contracté sa propre force, à le faire. Elle l’encourage à y parvenir, sans l’écraser, l’abuser ou prendre le pouvoir à son détriment.
Il respecte et protège toutes formes de vie (humaines, animales, végétales)

Respecter la Femme et honorer son « féminin sacré »

divine-masculine-feminine-fire

Il ne cherche pas à posséder la Femme, la dominer et l’avoir à sa disposition.
Il n’en fait pas un objet sexuel pour assouvir ses instincts, un produit à vendre, ni une monnaie d’échange.
Il considère la Femme comme une partenaire, la voit comme son complément.
Il la traite d’égal à égal et l’encourage à aimer le « féminin sacré » en elle.
Il aime quand elle est dans son plein pouvoir, il n’en a pas peur car il sait que sa force n’est pas un obstacle pour manifester sa propre force. Quand la Femme n’est pas dans « son féminin sacré » et qu’elle se définit uniquement par sa sexualité et son apparence, il n’abuse pas d’elle mais l’aide à se rappeler sa valeur, à s’accepter et à cultiver ses qualités féminines.
Il ne place pas la Femme en compétition avec les autres femmes.
Il souhaite vivre avec une femme à son image, une femme qui manifeste « son féminin sacré » comme il manifeste « son masculin sacré ».
Il a compris le but spirituel de la relation amoureuse qui est d’évoluer ensemble pour devenir la meilleure version de soi-même et manifester le Dieu et la Déesse qui rayonnent en chacun.

Honorer sa sexualité
Il a conscience que l’énergie sexuelle est une énergie puissante et sacrée.
Il ne cherche pas à l’utiliser pour dominer, détruire, faire du mal.
Il sait qu’un acte sexuel n’est pas seulement un échange physique mais aussi un échange d’énergies qui si elles sont utilisées avec de mauvaises intentions peuvent déstructurer à des niveaux invisibles, endommager le corps éthérique et même bloquer l’évolution de l’âme.
Il aime son sexe et pratique l’acte sexuel en conscience avec une femme qui est dans « son féminin sacré ».
Il aime donner et est attentif aux désirs de sa partenaire tout en accueillant aussi ses propres désirs et toute la diversité des sentiments et émotions qui peuvent le traverser.
Il connait l’importance de l’enjeu d’une relation avec une femme et reste honnête et sincère avec elle.

Comprendre son impact sur le monde
Il a compris que chacun de ses actes avaient une incidence sur son environnement, sur l’homme, la femme, sur l’enfant mais aussi sur la nature.
Il se sent responsable de sa force et l’emploie pour transformer harmonieusement toutes vies.
Il sait que le cœur est un formidable outil de transformation et il se laisse guider par lui et non par son égo.
Il se préoccupe de son environnement et le préserve pour qu’il profite aux générations futures.
Il sait que sa puissance repose sur une conscience éclairée de ses capacités à créer un monde plus prospère, équitable et épanouissant pour tous et non sur une accumulation égoïste de possessions matérielles, ni sur l’utilisation d’un pouvoir d’oppression, de manipulation et de contrôle.

Lorsque l’homme s’éveille à son « masculin sacré », il propose un nouveau modèle d’homme fort, sensible, guidé par son cœur, soucieux du bien-être de ses semblables, et de la qualité du milieu naturel qui l’héberge.
Il devient alors le partenaire idéal de la femme qui manifeste son « féminin sacré ».
Ensemble, ils peuvent penser, agir et offrir leurs qualités respectives pour créer le monde à leur image, un monde où chacun à sa place, un monde où chacun se respecte et célèbre la Vie dans la joie, un monde où chacun peut s’épanouir, créer pour le bénéfice de tous, un monde où chacun se sent responsable des autres et du cadre naturel qui l’entoure, un monde où chacun a droit à la prospérité et la pleine santé.

C’est un monde utopique que je décris ici ?
Non pas du tout ! C’est tout à fait possible, réalisable si vous souhaitez vraiment transformer le monde actuel qui va à sa perte.

Pablo Neruda l’exprime magnifiquement bien dans ce poème dont voici un extrait:

« Il meurt lentement
celui qui ne change pas de cap
lorsqu’il est malheureux
au travail ou en amour,
celui qui ne prend pas de risques
pour réaliser ses rêves,
celui qui, pas une seule fois dans sa vie,
n’a fui les conseils sensés.
Vis maintenant !
Risque-toi aujourd’hui !
Agis tout de suite!
Ne te laisse pas mourir lentement !
Ne te prive pas d’être heureux ! »

Certains pensent qu’ils ne peuvent faire le poids individuellement pour transformer ce monde.
Et ils ont raison puisque nous sommes conditionnés mentalement depuis si longtemps par un système sociétale qui nous manipule par la peur (que ce soit au niveau de la politique, de l’éducation, de l’emploi, de la justice etc…)
C’est LA PEUR qui paralyse alors que l’Être Humain a ce pouvoir extraordinaire de créer la réalité qu’il souhaite vivre grâce à ses capacités divines qui sont en lui.
Par divin, je ne fais pas référence à un Dieu tel que décrit par les religions mais à notre nature intrinsèque d’Être Spirituel que nous sommes avant tout, un Être qui possède la Force du Cœur pour transformer, créer le monde qu’il désire.

Cet Être de Cœur existe en nous, il se manifeste lorsque l’Homme s’éveille à son « masculin sacré » et lorsque la Femme s’éveille à son « féminin sacré ».

Je termine cet article avec Marianne Williamson, auteur d’un texte devenu très célèbre grâce à Nelson Mandela qui l’a repris lors de son discours d’investiture à la présidence en 1994 :

« Notre plus grande peur n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur,
Notre plus grande peur est d’être puissant au-delà de toute mesure.
C’est notre propre lumière et non notre obscurité
Qui nous effraye le plus.
Nous nous posons la question :
« Qui suis-je, moi, pour être brillant,
radieux, talentueux et merveilleux ? »
Mais en fait, qui êtes-vous pour ne pas oser l’être ?
Vous êtes un enfant de Dieu.
Vous restreindre, la jouer « petit »
Ne rend pas service au monde
L’illumination, ce n’est pas se faire tout petit de manière à ce
que les autres ne se sentent pas mal à l’aise autour de vous.
Nous sommes tous là pour rayonner
Comme le font les enfants
Nous sommes nés pour rendre manifeste
La gloire de Dieu qui est en nous.
Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus;
Elle est en chacun de nous.
Et, au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière,
Nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même.
Et en nous libérant de notre peur,
Notre présence libère automatiquement les autres »

Alors les hommes, nous vous attendons, nous les femmes qui voulons aussi nous éveiller à notre « féminin sacré ».
Vous êtes tellement irrésistibles et attirants lorsque vous vous manifestez dans votre « masculin sacré ».
Nous avons besoin de votre Force au service du Bien.

A bientôt, messieurs les Dieux et mesdames les Déesses,

Je vous parlerai de la nécessité pour la femme de s’éveiller à son « féminin sacré ».

MARIELLE

Nuage de Tags