S'il te plaît, apprivoise-moi…

Archives de la catégorie ‘Nouvelle Terre’

« CERCLE DE PARDON » A CHARTRES

MARIELLE et MICHEL vous informent qu’il reste des places pour participer au CERCLE DE PARDON du SAMEDI 30 MAI sur CHARTRES!

images9

Olivier Clerc a traduit en français les livres de Don Miguel Ruiz dont « Les 4 accords Toltèques ». Il a écrit aussi de nombreux ouvrages dont « Le Don du Pardon » et « Peut-on tout pardonner?Les principaux obstacles au pardon et comment les surmonter ».

Ouvrages sur le Pardon-Olivier Clerc

Olivier Clerc est l’initiateur des ateliers-rituels « Cercles de Pardon » en France et à l’étranger.

Sur http://www.olivierclerc.com/videos.html

vous pouvez visualiser certains entretiens qu’il a donné sur le « Pardon ».

MARIELLE a vécu plusieurs fois ce RITUEL DE PARDON en participant à des CERCLES DE PARDON.

Ce fut à chaque fois pour elle des moments forts, émouvants et libérateurs.

Voici son témoignage:

 » Comme beaucoup d’autres notions, le pardon revêt autant de définitions qu’il y a d’individus.

Il peut avoir une connotation religieuse, culturelle, il peut être ressenti comme culpabilisant, souffrant, voire compliqué à définir et à exprimer.

Pour moi, pardonner me semblait difficile lorsque je me sentais blessée par quelqu’un où que je me sentais victime d’une situation ou d’une personne.  J’avais tendance à ruminer des rancœurs et attendais que l’autre face le premier pas en « s’excusant » pour réussir à lui pardonner.

C’est en vivant UN CERCLE DE PARDON que j’ai compris que  » Pardonner  » ne signifie pas effacer ce qui a été fait, oublier, excuser.
Pardonner signifie, DÉCIDER D’ARRÊTER D’ENTRETENIR UNE SOUFFRANCE.

Est-ce qu’on doit attendre de recevoir le pardon pour se sentir mieux ?
Est-ce qu’on doit donner le pardon à quelqu’un pour qu’il se sente mieux ?

Dans ces deux cas, le Pardon est un instrument de pouvoir sur l’autre qui nous rend dépendant de l’autre. Il y a un bourreau, il y a une victime, l’un ou l’autre peut jouer le rôle du sauveur.
« Je souffre tant que l’autre ne m’a pas pardonné ; tant que je ne pardonne pas, l’autre continue de souffrir. »

Avec « le Don du Pardon » nous expérimentons notre propre maitrise sur la guérison de nos blessures. Nous choisissons de nous libérer  du poids des ressentiments, de la rancune, de la haine, de la colère que nous portons.
Sans culpabiliser, sans nous sentir humiliés, « le Don du Pardon » nous redonne la liberté d’aimer. »

MARIELLE a décidé alors de se former avec OLIVIER CLERC pour accompagner elle aussi des personnes à vivre « la Guérison du Coeur » en animant des CERCLES DE PARDON.

Voici ce qu’elle ajoute:

 » Pourquoi le rituel du « Don du Pardon » est-il si puissant ?
Le DON DU PARDON est une approche TRANSPERSONNELLE* de guérison du cœur.
* Qui intègre une dimension plus élevée que la personnalité

Il vous propose d’emprunter un autre chemin que celui de « pardonner », en prenant le chemin de « demander pardon ».

chemin coeur

Expérimenter le rituel du « Don du Pardon », c’est se laisser toucher par l’énergie d’Amour qui transforme le regard que nous portons sur soi et sur les autres.
Vous ressortez d’UN CERCLE DE PARDON plus serein, apaisé, en posant un regard différent sur la Vie, libre d’aimer à nouveau. »

 » La participation financière à cet atelier-rituel est libre, chacun donne ce qu’il estime juste.
L’argent ne doit pas être un obstacle à la « libre circulation de l’énergie d’Amour ».

Nous avons tous en nous la capacité de « guérir notre Cœur ».

MICHEL et MOI  accompagnons  les participants aux CERCLES avec bienveillance sur ce chemin de transformation avec le « DON DU PARDON ».

Réconciliation

Il est possible ensuite de pratiquer ce rituel chez soi dès que nous en sentons le besoin, ou de venir participer à d’autres Cercles de Pardon car l’énergie du groupe en décuple les bienfaits.
Si vous désirez réservez votre place dans le « CERCLE DE PARDON » envoyez sur l’adresse mail de l’association UNIVERSITÉ NOMADE DE LA.V.S.D.LE.I. :
colibrijoyeux@universitenomadedelamourveritesolairedelevolutioninfinie.fr

– votre nom et prénom
– ainsi qu’un numéro de téléphone où l’on peut vous joindre.

Cet atelier s’adresse aux personnes adolescentes (à partir de 14 ans) et adultes.
Il est conseillé de :
– Venir dans une tenue confortable
– Prévoir un tapis de sol (ou une couverture) pour s’allonger ainsi qu’un plaid pour se couvrir si besoin pour la relaxation-visualisation guidée.
– Apporter de l’eau

D’autres dates sont prévues sur Chartres dans les mois qui viennent.

 » Au plaisir de vous accompagner dans « LA GUÉRISON DES BLESSURES DU CŒUR »  »

MARIELLE, Ambassadrice du Pardon

MICHEL, Souffleur de Vie
Association UNIVERSITÉ NOMADE DE LA.V.S.D.LE.I.
Mail:colibrijoyeux@universitenomadedelamourveritesolairedelevolutioninfinie.fr

Sagesse du monde : au cimetière

th-89

10881676_889175537783305_7454643416029155209_n

th-80

La nécessité pour l’homme de s’éveiller à son « masculin sacré » par Marielle de l’UNIVERSITE NOMADE DE L’A.V.S.DE L’E.I.

« Le 21 ème siècle sera spirituel ou ne sera pas » cette phrase que l’on attribue à André Malraux est devenue une citation prophétique.

Nous en avons de plus en plus confirmation dans notre quotidien, notre société va mal car les valeurs qu’elle diffuse au travers des médias, la publicité, le milieu du travail, le milieu politique sont : l’argent, le pouvoir, l’apparence, la course à la consommation, l’illusion que plus l’on possède, plus on se sent bien et que le bonheur se résume à des plaisirs payants, fugaces car dès qu’un plaisir a été consommé, on recherche le suivant.
C’est une course matérialiste dans laquelle l’Être Humain s’essouffle, souffre et perd tout discernement. Il n’arrive plus à penser, agir par lui-même, il est déconnecté de sa force créatrice.

Cette Force Créatrice réside en lui-même, certain la nomme Divinité, Esprit, Force de Vie, qu’importe le vocabulaire, l’important est de se reconnecter à Elle et de se laisser guider par Elle.

Qu’est-ce que la Spiritualité ?

Ce n’est pas nécessairement lié à une religion, à une Église, à une secte, la Spiritualité est tout ce qui concerne la dimension non-humaine de l’Être Humain. L’Être Humain n’est pas qu’un corps de matière c’est avant tout un Esprit qui a pris corps dans la matière.
Sa mission sur Terre est de lui permettre de retrouver son Essence au travers de ses expériences de vie, des expériences qui peuvent lui sembler parfois difficiles car duelles, disharmonieuses émotionnellement, mais qui concourent toutes à son évolution pour manifester la dimension sacrée de qui il est véritablement.

L’Être humain se définit en tant qu’homme ou en tant que femme. Ces deux genres sont différents, de par leur physiologie, leur psychologie mais ils sont complémentaires.
C’est le yin et le yang symbolisés en chine par le Tao représentant un cercle contenant une moitié blanche et une moitié noire qui s’emboitent parfaitement et dont chaque moitié de couleur comprend un petit cercle de la couleur opposée.
L’Harmonie réside dans l’ajustement et l’équilibre des opposés et pour en revenir à notre société, il est urgent qu’elle prenne conscience qu’elle ne peut apporter d’harmonie si elle continue d’opposer les hommes aux femmes au lieu de réunir leur complémentarité pour le bénéfice de chacun.

Mais notre société c’est qui ?
C’est chacun d’entre nous, hommes et femmes qui participons à créer la société dans laquelle nous vivons.

Ce n’est plus possible de se laisser conduire par CEUX qui prétendent savoir mieux que nous, LES POLITICIENS, LES LOBBIES, LES FINANCIERS.
Si nous voulons que la société change pour qu’elle soit plus juste, équitable, et permette à chaque citoyen de s’y épanouir, c’est à chacun, les politiciens comme les artisans, les artistes comme les agriculteurs, les éducateurs comme les parents, les médecins comme les thérapeutes, les Hommes de chapelle comme les journalistes, les écrivains comme les musiciens de s’EVEILLER à leur « MASCULIN SACRE » pour les hommes et à leur « FÉMININ SACRE » pour les femmes.

Puisque le patriarcat* (définition* : forme d’organisation sociale et juridique fondée sur la détention de l’autorité par les hommes) prédomine depuis 2000 ans même s’il tend à disparaitre, et qu’il faut bien commencer par un genre, je vais vous parler aujourd’hui du MASCULIN SACRE et dans quelques jours je vous parlerai du FÉMININ SACRE.

Qu’est-ce que le « masculin sacré » ?

Bien que l’homme soit capable d’engendrer des choses magnifiques (dans la recherche scientifique, les applications médicales, le développement technologique, la protection de l’environnement et du vivant), on lui doit aussi les guerres, l’expérimentation animal, le trafic sexuel, la prostitution, la construction d’armes nucléaires, chimiques, les massacres d’animaux, le pillage des ressources minérales de la Terre, la déforestation, la pollution des mers, une nouvelle forme d’esclavage économique des pays industrialisés sur des pays pauvres, l’utilisation du pouvoir et de l’argent à des fins égoïstes.
Tous ces actes de destruction sont perpétués majoritairement par des hommes qui ne sont pas dans leur « masculin sacré » même si des femmes aussi qui ne sont pas dans leur « féminin sacré » les encouragent et les soutiennent.

L’homme qui n’est pas dans « son masculin sacré »
-recherche le pouvoir (sur l’autre, son environnement)
-recherche à maintenir son contrôle
-recherche à accéder à un « statut »social (ce qui nourrit le contrôle)
-il refoule ses peurs et ses émotions
-il est gouverné par son égo
-il agit selon un instinct animal (défend son territoire, assouvit ses pulsions sexuels, veut intimider un éventuel concurrent)
-il veut assoir sa domination sur tout
-il est déconnecté du cœur

La compréhension du masculin tel qu’exprimé ainsi, conditionne toute une lignée de génération masculine bien qu’il puisse exister une variation dans l’intensité de cette expression.
Quel petit garçon n’a pas entendu ces phrases : « tu ne vas pas pleurer comme une fille » « montre que tu es le plus fort » « tu dois savoir bricoler de tes mains » « tu es l’homme de la famille » « laisse les filles s’occuper du ménage, nous on va faire du foot » et tout plein d’affirmations qui vont le conditionner à manifester une fois adulte, une forme de masculinité déconnectée de ses fonctions fondamentales.
D’autres vont rejeter en bloc cette masculinité trop violente car de nature plus sensible, ces enfants vont se rapprocher du féminin et devenus adultes, ils sont l’objet de moqueries, et vont se soumettre au pouvoir de femmes qui ne sont pas dans leur « féminin sacré ».
Chaque enfant se construit aussi avec le miroir de ses parents et le petit garçon va définir sa masculinité par rapport à celle que lui manifeste son père et par rapport au regard que la mère aura sur lui pour le conforter ou non dans cet exemple du masculin.

La femme a un rôle important aussi à jouer pour accompagner le petit garçon à s’éveiller à son  « masculin sacré ».
Comment ?

les polarité feminines et masculines

Tout d’abord, il est important de rappeler que chacun, homme et femme, porte en lui les 2 polarités, le féminin et le masculin (voir le symbolisme du Tao). L’homme porte en lui une part de féminin et la femme une part de masculin.
Face à la prédominance du patriarcat, la femme a cru qu’il fallait pour qu’elle ait sa place dans un système masculin, étouffer sa féminité pour ne laisser paraitre que le masculin en elle.
Elle pensait ainsi et pense encore qu’elle est sur le même pied d’égalité.
Malheureusement, inconsciemment, elle s’est faite complice d’une suprématie masculine et elle a mené une guerre contre sa propre Essence. Elle a voulu prendre le pouvoir comme l’homme qui n’agit pas dans son « masculin sacré » et elle s’est fatiguée et se fatigue dans une quête perdue d’avance. Elle a dénigré elle-même les valeurs du féminin et ne peut voir dans son petit garçon la partie féminine en lui qui a besoin de s’exprimer.

L’homme s’éveille à son « masculin sacré » lorsqu’il reconnait aussi en lui sa part de féminin. L’un ne peut exister sans l’autre, pour se manifester harmonieusement.
Comment peut-il reconnaitre sa part féminine lorsqu’en face de lui, la femme n’accueille pas son féminin ?
Comment la femme peut honorer en l’homme son « masculin sacré » si elle encourage l’émergence d’un masculin dirigé par le pouvoir et l’égo ?

Les qualités du « masculin sacré » sont :

La connexion à son âme.
L’homme ne se laisse plus guider par son égo, par une soif de pouvoir personnel au détriment des autres. Il sait qu’il n’a pas besoin d’écraser l’autre pour connaitre sa force.
Sa force réside dans la conscience qu’il fait partie d’un Tout et ce sentiment d’être uni aux autres, à tout l’Univers le porte à agir pour le bien de tous, dans le souci d’améliorer ses conditions de vie pour que tous puissent en bénéficier et de participer ainsi à l’évolution de l’humanité.

La connexion à son cœur.
Il accueille les émotions qui le traversent et n’essaye pas de les refouler.
Il accepte de les montrer. Il ne se sent pas ridicule d’exprimer ses émotions telles le chagrin devant une femme, un enfant et même face à un autre homme.
Il reconnait qu’il peut avoir peur.
Il n’a pas peur de montrer ses fragilités.
Il exprime ce qu’il ressent lorsqu’il est ému.
Il développe son empathie

Utiliser sa force pour le bien
Il ne se sent pas supérieur de par sa nature masculine.
Il est pourvu d’empathie, il sait essayer de se mettre à la place de l’autre pour le comprendre et l’aider.
Sa force physique et mentale est mise à profit pour aider celui ou celle qui n’a toujours pas contracté sa propre force, à le faire. Elle l’encourage à y parvenir, sans l’écraser, l’abuser ou prendre le pouvoir à son détriment.
Il respecte et protège toutes formes de vie (humaines, animales, végétales)

Respecter la Femme et honorer son « féminin sacré »

divine-masculine-feminine-fire

Il ne cherche pas à posséder la Femme, la dominer et l’avoir à sa disposition.
Il n’en fait pas un objet sexuel pour assouvir ses instincts, un produit à vendre, ni une monnaie d’échange.
Il considère la Femme comme une partenaire, la voit comme son complément.
Il la traite d’égal à égal et l’encourage à aimer le « féminin sacré » en elle.
Il aime quand elle est dans son plein pouvoir, il n’en a pas peur car il sait que sa force n’est pas un obstacle pour manifester sa propre force. Quand la Femme n’est pas dans « son féminin sacré » et qu’elle se définit uniquement par sa sexualité et son apparence, il n’abuse pas d’elle mais l’aide à se rappeler sa valeur, à s’accepter et à cultiver ses qualités féminines.
Il ne place pas la Femme en compétition avec les autres femmes.
Il souhaite vivre avec une femme à son image, une femme qui manifeste « son féminin sacré » comme il manifeste « son masculin sacré ».
Il a compris le but spirituel de la relation amoureuse qui est d’évoluer ensemble pour devenir la meilleure version de soi-même et manifester le Dieu et la Déesse qui rayonnent en chacun.

Honorer sa sexualité
Il a conscience que l’énergie sexuelle est une énergie puissante et sacrée.
Il ne cherche pas à l’utiliser pour dominer, détruire, faire du mal.
Il sait qu’un acte sexuel n’est pas seulement un échange physique mais aussi un échange d’énergies qui si elles sont utilisées avec de mauvaises intentions peuvent déstructurer à des niveaux invisibles, endommager le corps éthérique et même bloquer l’évolution de l’âme.
Il aime son sexe et pratique l’acte sexuel en conscience avec une femme qui est dans « son féminin sacré ».
Il aime donner et est attentif aux désirs de sa partenaire tout en accueillant aussi ses propres désirs et toute la diversité des sentiments et émotions qui peuvent le traverser.
Il connait l’importance de l’enjeu d’une relation avec une femme et reste honnête et sincère avec elle.

Comprendre son impact sur le monde
Il a compris que chacun de ses actes avaient une incidence sur son environnement, sur l’homme, la femme, sur l’enfant mais aussi sur la nature.
Il se sent responsable de sa force et l’emploie pour transformer harmonieusement toutes vies.
Il sait que le cœur est un formidable outil de transformation et il se laisse guider par lui et non par son égo.
Il se préoccupe de son environnement et le préserve pour qu’il profite aux générations futures.
Il sait que sa puissance repose sur une conscience éclairée de ses capacités à créer un monde plus prospère, équitable et épanouissant pour tous et non sur une accumulation égoïste de possessions matérielles, ni sur l’utilisation d’un pouvoir d’oppression, de manipulation et de contrôle.

Lorsque l’homme s’éveille à son « masculin sacré », il propose un nouveau modèle d’homme fort, sensible, guidé par son cœur, soucieux du bien-être de ses semblables, et de la qualité du milieu naturel qui l’héberge.
Il devient alors le partenaire idéal de la femme qui manifeste son « féminin sacré ».
Ensemble, ils peuvent penser, agir et offrir leurs qualités respectives pour créer le monde à leur image, un monde où chacun à sa place, un monde où chacun se respecte et célèbre la Vie dans la joie, un monde où chacun peut s’épanouir, créer pour le bénéfice de tous, un monde où chacun se sent responsable des autres et du cadre naturel qui l’entoure, un monde où chacun a droit à la prospérité et la pleine santé.

C’est un monde utopique que je décris ici ?
Non pas du tout ! C’est tout à fait possible, réalisable si vous souhaitez vraiment transformer le monde actuel qui va à sa perte.

Pablo Neruda l’exprime magnifiquement bien dans ce poème dont voici un extrait:

« Il meurt lentement
celui qui ne change pas de cap
lorsqu’il est malheureux
au travail ou en amour,
celui qui ne prend pas de risques
pour réaliser ses rêves,
celui qui, pas une seule fois dans sa vie,
n’a fui les conseils sensés.
Vis maintenant !
Risque-toi aujourd’hui !
Agis tout de suite!
Ne te laisse pas mourir lentement !
Ne te prive pas d’être heureux ! »

Certains pensent qu’ils ne peuvent faire le poids individuellement pour transformer ce monde.
Et ils ont raison puisque nous sommes conditionnés mentalement depuis si longtemps par un système sociétale qui nous manipule par la peur (que ce soit au niveau de la politique, de l’éducation, de l’emploi, de la justice etc…)
C’est LA PEUR qui paralyse alors que l’Être Humain a ce pouvoir extraordinaire de créer la réalité qu’il souhaite vivre grâce à ses capacités divines qui sont en lui.
Par divin, je ne fais pas référence à un Dieu tel que décrit par les religions mais à notre nature intrinsèque d’Être Spirituel que nous sommes avant tout, un Être qui possède la Force du Cœur pour transformer, créer le monde qu’il désire.

Cet Être de Cœur existe en nous, il se manifeste lorsque l’Homme s’éveille à son « masculin sacré » et lorsque la Femme s’éveille à son « féminin sacré ».

Je termine cet article avec Marianne Williamson, auteur d’un texte devenu très célèbre grâce à Nelson Mandela qui l’a repris lors de son discours d’investiture à la présidence en 1994 :

« Notre plus grande peur n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur,
Notre plus grande peur est d’être puissant au-delà de toute mesure.
C’est notre propre lumière et non notre obscurité
Qui nous effraye le plus.
Nous nous posons la question :
« Qui suis-je, moi, pour être brillant,
radieux, talentueux et merveilleux ? »
Mais en fait, qui êtes-vous pour ne pas oser l’être ?
Vous êtes un enfant de Dieu.
Vous restreindre, la jouer « petit »
Ne rend pas service au monde
L’illumination, ce n’est pas se faire tout petit de manière à ce
que les autres ne se sentent pas mal à l’aise autour de vous.
Nous sommes tous là pour rayonner
Comme le font les enfants
Nous sommes nés pour rendre manifeste
La gloire de Dieu qui est en nous.
Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus;
Elle est en chacun de nous.
Et, au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière,
Nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même.
Et en nous libérant de notre peur,
Notre présence libère automatiquement les autres »

Alors les hommes, nous vous attendons, nous les femmes qui voulons aussi nous éveiller à notre « féminin sacré ».
Vous êtes tellement irrésistibles et attirants lorsque vous vous manifestez dans votre « masculin sacré ».
Nous avons besoin de votre Force au service du Bien.

A bientôt, messieurs les Dieux et mesdames les Déesses,

Je vous parlerai de la nécessité pour la femme de s’éveiller à son « féminin sacré ».

MARIELLE

Pourquoi Maitre Renard soutient l’Université Nomade de L’Amour Vérité Solaire de L’Evolution Infinie

C’est avec grand plaisir que nous inaugurons aujourd’hui-même une nouvelle chronique, celle de L’Université Nomade de

CHAQUE MATIN LE SOLEIL SE LEVE

CHAQUE MATIN LE SOLEIL SE LÈVE Nous inaugurons l’éditorial de l’Université Nomade

RÉVEIL DU SOLEIL

RÉVEIL DU SOLEIL

 l’Amour Vérité Solaire de l’Évolution Infinie . Elle a été constituée entre les personnes physiques ou morales, publiques ou privées, françaises ou étrangères adhérentes aux

présents statuts, il est constitué une association régie par la loi de 1901 et les décrets y afférents, dont la dénomination est : UNIVERSITÉ NOMADE DE L’AMOUR VÉRITÉ SOLAIRE DE L’ÉVOLUTION INFINIE.

En voici ses buts :

L’association a pour buts de transmettre aux enfants et aux adultes des savoir-faire à travers des ateliers pratiques pour développer les potentialités humaines et vivre une économie distributive locale, de réunir sur une seule plate-forme mobile l’apport de connaissances par des personnes compétentes et leurs applications dans tous les domaines de l’écologie appliquée : productions de végétaux, transformations et gestion des déchets ; constructions saines avec des matériaux naturels et utilisation des énergies renouvelables ; pratique de l’économie distributive pour une meilleure distribution des richesses pour tous.

L’UNIVERSITÉ NOMADE à travers ses cellules de réflexion composées de ses adhérents repense et redéfinit les protocoles et les systèmes de recherches quantiques pour améliorer les innovations technologiques et scientifiques dans tous les domaines. Elle apporte des solutions cohérentes de vie prospère pour tous en suivant un calendrier lunaire ou biodynamique.

L’UNIVERSITÉ NOMADE propose sur sa plate-forme mobile des ateliers pratiques, des produits alimentaires de base, des produits vestimentaires en fibres naturelles, du mobilier ergonomique, des jouets pédagogiques pour enfant en matières naturelles (bois, tissus, carton, etc. …) la publication et la réalisation de supports médiatiques (livres, DVD, CD, films pédagogiques et autres), des services : pour la création et la réalisation ; de base de loisirs écologiques, d’éco-lieux de vie pour étudiants et écocitoyens, pour le portage de tout entrepreneur œuvrant dans ce secteur; pour la restructuration de hameaux ou de villages ; l’organisation et l’animation de rencontres pluridisciplinaires, l’organisation et la réalisation de pèlerinages.

Pour atteindre ces buts, elle pourra mobiliser l’ensemble des moyens d’actions autorisées par la loi.

L’Association est profondément respectueuse de toutes les croyances philosophiques, religieuses, politiques ou autres. Elle se proclame francophone et tout usage d’une autre langue, toute traduction, adaptation sous quelque forme que ce soit, est de pure bienveillance.

La durée de l’Association est illimitée.

Maître Renard nous donne carte blanche et nous l’en remercions. Il a adhéré à cette Université. 

Nous souhaitons vous faire part de sujets que nous développerons sur tous les plans :  (physique, écologique, 5 D, ) afin que vous réagissiez ici et maintenant jusqu’à revoir votre feuille de route.

Nous souhaitons que vous expérimentiez, des clés, pour votre bien, pas seulement physique, mais aussi métaphysique afin que votre vie reflète vos qualités d’âme et vous permette d’ évoluer dans une compréhension d’une réalité plus épanouissante et plus élevée.

Ces clés, ce sont différentes pratiques (simples, accessibles pour tous) qui nous aident à rester en santé physique mais aussi émotionnelle, à développer nos capacités humaines et spirituelles.

Nous les expérimentons chaque jour de plus en plus. Les résultats sont surprenants. Nous en reparlerons plus en détail dans notre chronique.

Nous ne discuterons pas de politique car nous  n’avons pas de temps à perdre pour convaincre les membres d’un parti de quelque tendance qu’il soit pour améliorer les conditions de vie des citoyens.

C’est à chacun de se responsabiliser dans sa vie,  pour qu’elle soit écologique et vécue harmonieusement pour le bien de la communauté et pas seulement à des fins personnels et égoïstes.

Notre choix de vie se décline, au présent, chaque jour par l’écologie appliquée dans tous les domaines.

Nous ne cautionnerons aucun échange fratricide dans ce paysage ou beaucoup ont oublié que nous sommes frères, avant tout, lorsque nous naissons sur terre et qu’il y a aucune différence entre des êtres de couleurs de peaux blanches ou noires, ni entre une Femme et un Homme. Il y a des complémentarités et des solidarités à favoriser pour que tout le monde y trouve son compte.

« Aimons-nous les uns les autres » n’est pas une gageure mais une réalité possible. Essayez, ne serait-ce qu’une fois par jour de sourire à une personne que vous ne connaissez pas et vous constaterez qu’il se passe quelque chose d’exceptionnel dans cette rencontre.

Nous vous proposons pour les prochaines fois de vous parler, dans nos prochains articles, de notre expédition au Salon de l’Agriculture avec LA RUCHE QUI DIT OUI !,

RENCONTRES DES ABEILLES

RENCONTRES DES ABEILLES AU SALON

 de la Réconciliation, De l’Équinoxe de Printemps du 20 Mars, de la visite d’une exploitation en BIO près de Chartres.

A bientôt et PORTEZ VOUS BIEN !

MARIELLE et MICHEL

UN PAIN POUR TOUS

UN PAIN POUR TOUS

APPARITION AU SOLSTICE D'ETE

APPARITION AU SOLSTICE D’ÉTÉ DE 2013 DU SOLEIL

Nuage de Tags