S'il te plaît, apprivoise-moi…

Archives de la catégorie ‘proverbes et dictons’

Le savez-vous? Le suicide de Cléopâtre piquée par un aspic

La mort de Cléopâtre ou le suicide pour l’honneur

mortcle.jpg

Alessandro Turchi, La mort de Cléopâtre, vers 1640
huile sur toile 255 cm x 267 cm
© [Louvre.edu] – Photo RMN

L’histoire

Après la défaîte des troupes d’Antoine et de Cléopâtre à Actium en 31 avJ.C. contre Octave, il ne reste plus aux vaincus qu’à mourir pour échapper à l’humiliation de la défaîte.

La mort d’Antoine

Cléopâtre selon la version de Plutarque dans les Vies Parallèles se réfugie dans son Mausolée alors inachevé et fait prévenir Antoine qu’elle est morte. Antoine le croit et se dit à lui-même :

 » O Cléopâtre, ce dont je souffre, ce n’est pas d’être privé de toi, car c’est dans l’instant que je vais te rejoindre, mais c’est que moi un général d’une telle renommée, je me sois montré inférieur en courage à une femme. »
Puis il demande à son serviteur Eros de le tuer ; ce dernier préfère se donner la mort plutôt que d’obéir à son maître. Antoine, alors défait sa cuirasse et se frappe au ventre avec son épée. Cléopâtre fera transporter son amant agonisant au Mausolée. Octave laissera à Cléopâtre le corps d’ Antoine pour qu’elle l’enterre selon ses volontés.

La mort de Cléopâtre

Cléopâtre tente d’abord de se tuer à l’aide d’une dague de brigand qu’elle portait à la ceinture, la plaie s’infecte et Cléopâtre y voit l’avantage de mourir sans avoir recours au suicide. Octave vient s’entretenir avec elle ; il la trouve vêtue d’une simple tunique, la beauté défaite. Cependant le charme fameux dont elle était douée et l’orgueil que lui inspirait sa beauté opèrent auprès d’ Octave. Elle lui laisse croire à son envie de vivre puis, après son départ, décide de mettre fin à ses jours. L’aspic, selon Plutarque, aurait été placé dans une corbeille de figues, dissimulé sous des feuilles. Cléopâtre en aurait donné l’ordre pour que l’animal l’attaquât sans qu’elle le sût. En enlevant des figues, Cléopâtre le vit et offrit son bras à la morsure. Puis elle fit parvenir une lettre à Octave. Il envoya aussitôt auprès d’elle ses gens :

(…) « ils la trouvèrent morte, allongée sur un lit d’or, parée de ses vêtements royaux. L’une de ses suivantes nommée Iras était en train de mourir à ses pieds ; l’autre, Charmion déjà chancelante et la tête alourdie arrangeait le diadème autour de la tête de sa maîtresse. « 
Telle fut la fin de Cléopâtre, fin « digne de la descendante de tant de rois  » selon le mot de Charmion à l’un des envoyés d’Octave.
Le tableau : La mort de Cléopâtre

Le peintre a pris quelques libertés avec la tradition historique. En effet, il rassemble dans le même tableau la mort d’Antoine et de Cléopâtre. Dans la version de Plutarque, Antoine meurt le premier, trompé par le messager de Cléopâtre. Celle-ci, privée du goût de vivre et refusant de figurer au triomphe d’Octave se suicidera quelque temps après, pour échapper à cette infamie.

mortcl2.jpg

Le suicide d’Antoine

Antoine est représenté au premier plan, en bas, à gauche. Son visage est dans l’ombre, sa poitrine livide laisse apparaître le coup fatal qu’Antoine s’est porté. Le corps est montré dans son abandon. Le bras droit, touche le sol, la main est près du glaive rougi. Un soldat enveloppe dans le linceul le corps d’Antoine et regarde un militaire aux mains jointes. Les cuirasses des soldats aux couleurs chaudes, le brocard d’or du lit de parade sur lequel est étendu Antoine apportent un contraste saisissant à la lividité du torse, la blancheur du linceul, l’éclat métallique de la lame du glaive et au bleu dur de la tunique. La scène est d’une grandeur sublime ; au déshonneur de la défaîte, le héros n’a qu’une réponse à proposer : le suicide.

Le suicide de Cléopâtre

detcl1.jpg

Cléopâtre est au second plan du tableau. Elle occupe la place centrale. Elle est représentée, la tête inclinée, tenant dans sa main droite l’aspic mortifère. Ses habits, comme il sied à son rang, sont de pourpre et d’or, rehaussés de fines broderies. Ils mettent en valeur la beauté du buste, l’éclat de porcelaine de la chair, l’aréole rosée des seins. Les yeux sont mi-clos ; Cléopâtre semble glisser dans la mort avec une retenue propre aux êtres d’exception. Auprès d’elle deux suivantes. Faut-il y voir Irias et Charmion évoquées dans le récit de Plutarque ? Elles soutiennent leur maîtresse dans ses derniers instants. Une autre, à l’arrière, porte une urne, tandis qu’à l’avant, sur la droite une femme fait un geste d’adieu à Cléopâtre et une compagne essuie ses larmes.

Conclusion

Alessandro Turchi a rassemblé les deux amants dans leurs derniers instants. Unis dans la vie, ils sont côte à côte dans la mort. L’histoire ne peut séparer leurs destins : même gloire dans leur vie, même courage dans la mort. L’éclat du triomphe d’Octave aurait été augmenté par la présence des deux captifs ; le Romain, ravalant ses prétentions, devra, selon Plutarque, se contenter de faire figurer à son triomphe la statue de Cléopâtre, l’aspic attaché au bras ! L’Histoire retiendra cependant les larmes d’Octave pour la fin tragique d’Antoine, l’ admiration d’Octave pour la grandeur d’âme de Cléopâtre, le respect d’Octave pour la fin digne des deux amants qu’il fera ensevelir l’un auprès de l’autre avec une magnificence royale. Quitter la vie avec éclat est l’apanage des esprits forts ; c’est à la postérité qu’ Antoine et Cléopâtre ont légué leur geste sublime. Le tableau de Turchi en est le subtil relais.

Source: eduscol.education.fr/louvre/mort/mortcleo.htm

Citations sur le désert et proverbes touaregs

 

101765-mieux-vaut-marcher-sans-savoir-ougrave-aller-que-rester-assis
 » Dans le désert on vit au rythme du cosmos. On ne triche pas, on obéit. Le puits est ici et non pas là, et le suivant à 650km plus loin, pas un de moins. C’est à prendre ou à laisser, mon jeune ami. Si cela ne vous plaît, n’y allez pas, restez chez vous à regarder la télé.
Mais si vous entrez au désert, jouez le jeu. C’est la patience, l’humilité, la soumission au réel. Bénéfiques exercices pour un orgueilleux primate trop tenté de se prendre pour le roi de la création. »
Théodore Monod
 » …A vivre dans le désert, on apprend à recevoir du même coeur le dénuement et la profusion. L’éternité du monde est fugitive, la fleur d’un seul jour justifie à certains instants toute l’histoire des hommes. »
Albert Camus

img_0398
« J’espère en un nouvel homme, je ne dis pas un homme du futur. « Nouvel homme » implique pour moi une renaissance, un être affranchi de beaucoup d’inutilités. Nous compliquons trop nos existences. Mon père disait : « Nous sommes possédés par nos possessions ». Le désert nous apprend à nous soustraire des futilités et des inutilités »…
Théodore Monod, Pèlerin du désert
« Le désert est une force tranquille, doux et violent en même temps, prêt à tout, tout le temps. »
Anonyme
« Marche en avant de toi-même comme le premier chameau de la caravane. »
Dicton maure

citation-proverbe-touareg-059830
« Ne vous préoccupez pas de la longueur du chemin. Un vrai chercheur avance jusqu’à ce qu’il atteigne son but. »
Denise Desjardin

« Homme, il faut savoir te taire pour écouter le chant de l’espace. Qui affirme que la lumière et l’ombre ne parlent pas ? » 
Proverbe touareg
« Tu dois aller au désert avec une âme simple, sans te préoccuper d’une oeuvre à faire : en réalité, tu n’as rien à faire au désert qu’à simplifier ta vie, à la dépouiller de toutes les préoccupations et activités. Le désert n’est pas difficile, il est exigeant ; il n’est pas compliqué et c’est pourquoi il exige la simplicité. Jette sur toutes choses un regard neuf, un regard de foi : sur la nature, sur tes travaux quotidiens, sur les événements, en un mot sur toute la trame de ta vie humaine… Cela revient à vivre le moment présent… C’est le secret du désert… N’attends rien d’autre que la plénitude du présent. » 
René Voilure

citation-sur-la-vie-touareg

« Souvent, le désert, c’est l’idée que l’on s’en fait. On le rêve, on l’espère, on l’embellit, et un jour on le découvre et on ne sait pas que penser ou que dire. Il nous intimide et nous contraint au silence. Les mots glissent sur le sable. On observe le soleil couchant, on est émerveillé par la subtilité des couleurs. Et puis on retourne à soi, à ses pensées, à la durée intérieure. Mais le désert n’a de sens que si l’on prend le temps d’y séjourner. Sinon, il ne se livre pas, il ne donne rien. Il reste une carte postale, l’image d’un souvenir qui s’ennuie. »
Tahar Ben Jelloun, dans L’Express du 16 mars 2000

proverbe-touareg

Proverbes et citations sur la Camargue

220px-Croce_camargue

 

En matière de solidarité, les animaux ont des progrès à faire… Dans les arènes de Camargue, ils envoient les moustiques pour venger les taureaux.

Carnet de notes (2001) Patrick Sébastien

Donnez un cheval à celui qui dit la vérité,
il en aura besoin pour s’enfuir.
Proverbe de Perse.

France_rice_field_in_camargue

« Quand la Candelouso es claro, l’ours sort de sa baumo, fa tres saut, lipo sa pato, e s’estremo quaranto jour encaro ».

Quand la Chandeleur est claire, l’ours sort de sa tanière, fait trois sauts, lèche sa patte et s’enferme quarante jours encore.

« Pèr Sant Blase, la fre mounto sus l’ase ».

Pour la saint Blaise, le froid monte sur l’âne.

Tenue_de_gardian800px-Flamants_roses_en_Camargue

12 expressions typiquement berrichonnes

 images-5

En goguette à la campagne, il nous arrive souvent d’entendre des expressions que l’on ne comprend pas toujours ! En Berry, la campagne est partout et les expressions sont nombreuses… Pour vous éviter ce grand moment de solitude où on ne sait jamais trop quoi répondre, voici 12 mots « per parler do la lingue berrichoune » !

350px-Carte_du_Berry-1.svg
1. « J’arrête pas de tazonner »
 

C’est notre mot star local ! Je tazonne, tu tazonnes, il tazonne… C’est notre spécialité ! En Berry on adore tazonner entre tazons  Autrement dit, on aime prendre notre temps…
2. Ca va ti ? / Pis toué ??
Manière assez sympathique et courtoise de vous demander « comment ça va ? »

3. « bonsoir !! »
Jusque là tout va bien, rien d’extravagant… sauf qu’en Berry on dit bonsoir à toute heure de la journée, même le matin !
Unknown
4. « Où qu’c’est qu’il a mis ses patins !
Si quand on vous dit « patin », vous pensez à vos confortables chaussons plutôt qu’à leurs cousins à roulettes, bienvenue au club, vous êtes un vrai berrichon !
5. « I va tomber un agat d’iau »
 
Non ce n’est pas une insulte ! Agat d’iau signifie en patoué berrichon « forte averse ». On dit dans ce cas « I va tomber un agat d’iau ».

6. « Ben mon p’tit gars ! »

z-1
En 4 mots, bien pratique pour exprimer l’étonnement ou parfois l’exaspération. Son pendant féminin pourrait être dans le même registre « Ben dame… » qui se dit aussi chez nous…
7. « Un p’tit pochon
Certains mots ont la dent dure, c’est le cas de « pochon », devenu une vraie manie dans la bouche des berrichons pur souche ! Au départ, il désigne plutôt un sac de toile ou de papier mais on aime tellement ce mot qu’on l’utilise aussi pour les sacs en plastique !

Img00006

 

8. « T’as ti vu eul’gamin ?! »

En Berry c’est une véritable institution que de dire « eul » pour « le ». Exemple : eul’ Marcel, eul’patin, eul’bouzou… pour ces derniers mots, attendre la saison 2

9. « I s’en va tailler la bouch’ture »

Autant vous dire qu’on y tient à nos bouch’tures (haies) ! C’est pas pour rien que le bocage berrichon est considéré comme l’un des mieux préservés de France !

q1m5qgei

10. « Epipapu »

Littéralement « Et puis pas plus » ou « Y a rien à ajouter ». Ponctue quelques fois la fin de nos phrases quand on a plus rien à dire. Outre le fait que ce mot est très pratique pour le scrabble, c’est aussi depuis plus de 10 ans un festival de rock / skate qui a lieu tous les étés à La Châtre.

evveOvQp0QOLU2xVI-J77t8DMhE
11. « Ça caille pas chaud ! »

Pas que les hivers sont rudes en Berry mais il peut faire frisquet la preuve !

12. « L’r’garde par la bouinotte »
En patois berrichon, une bouinotte est une petite fenêtre ou une lucarne. Ce mot rigolo a donné son titre à un très chouette magazine dédié à la culture berrichonne : La Bouinotte.

En Berry on tazonne, on bouine, on dit ça va ti ? et c’est ça qu’est bon !
home,823-12_-12-aout-lumiere-d-ete,Siran-1980

Nuage de Tags