S'il te plaît, apprivoise-moi…

Articles tagués ‘comte de beigne’

Cartes postales : Le Quatre sans culs à Chambéry

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Monument emblématique de Chambéry la Savoyarde, la fontaine dite familièrement des Quatre sans Culs désigne en fait un hommage à un enfant de la commune, le général comte de Boigne qui s’est illustré en Inde au milieu du XIXème siècle.

 La fontaine des éléphants, historiquement appelée la colonne de Boigne et aujourd’hui plus simplement appelée « les Éléphants » ou surnommée « les quatre sans culs », est une fontaine située en France sur la commune de Chambéry, dans le département de la Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Érigée en 1838 en l’honneur du général comte de Boigne, la fontaine est aujourd’hui l’un des plus célèbres monuments de la ville de Chambéry.

Elle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 7 mai 1982.

 L’ensemble, haut de 17,65 mètres et bâti en pierre calcaire de Saint-Sulpice, est une habile superposition de trois monuments : une fontaine, une colonne et une statue.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Fontaine
La fontaine présente dans son plan la croix de Savoie2. Quatre éléphants réunis par la croupe, réalisés en fonte de fer, jettent l’eau par leurs trompes dans un bassin de forme octogonale. Ils portent chacun une tour de combat surmontée d’un bas-relief ou d’une inscription.

Colonne

Sur les éléphants se dresse une grande colonne, symbolisée par un tronc de palmier. Elle porte en son sommet la statue du Général et sa base est ornée d’une grande variété de trophées : « Des armes persanes, mogholes, hindoues ; divers objets rappelant les mœurs, les arts et la civilisation des peuples que le général de Boigne a combattus ou gouvernés, composent les trophées ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Statue

Le sommet de la fontaine est constitué d’une statue du général comte de Boigne à qui le monument est dédié.

Ce-dernier est vêtu de son costume de lieutenant-général de Sa Majesté le roi de Sardaigne. Son manteau relevé sur son épaule gauche laisse apparaître sa main posée sur un sabre oriental, tandis que sa main droite tient un document sur lequel est inscrit « dons à la Ville de Chambéry », représentant l’ensemble des donations accordées à la ville par le comte de Boigne.

Il s’agit d’une statue en bronze fondue à Paris dans les ateliers de Charles Crozatier. Elle pèse 750 kg et mesure 2,82 m de hauteur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Historique

La colonne de Boigne vers 1860, d’après une lithographie d’Isidore Deroy.
Cette fontaine est le monument le plus célèbre de Chambéry ; elle a été érigée en 1838 par le sculpteur grenoblois Victor Sappey afin de commémorer les exploits en Inde des Marathes du comte de Boigne (1751-1830) après sa mort en 1831. Elle se dénomme alors la colonne de Boigne5.

Le Conseil de Ville de Chambéry vote en décembre 1832 un crédit d’un montant de 50 000 livres pour sa construction. En 1833, elle lance un concours afin de trouver le sculpteur pouvant réaliser l’œuvre. Au total, la ville comptabilise 17 projets proposés puis porte finalement son choix sur le projet de ce sculpteur pour son originalité et son faible coût. L’accord final aura lieu le 6 septembre 1834. Les travaux commencent en avril 1835 puis se terminent en octobre 1835. La fontaine des éléphants est inaugurée le 10 décembre 1838.

Dans son ouvrage « Guide de l’étranger à Chambéry et dans ses environs » paru en 1837, soit pendant les travaux d’édification, Timoleon Chapperon écrit que le futur monument « aura l’avantage de présenter aux regards un animal assez bien exécuté, mais dont G. Cuvier, M. Geoffroy-Saint-Hilaire, ni aucun naturaliste ancien ou moderne, n’ont jamais osé même rêver la forme inouïe : c’est un monstre qui n’a point de corps, et qui n’est composé que de quatre poitrines et quatre têtes d’éléphant soudées ensemble, on ne sait trop comment ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Hommages
Un club français de hockey sur glace basé à Chambéry a pris pour nom les Éléphants de Chambéry rappelant ainsi leur attachement pour cet emblème de la ville. Le symbole des éléphants10 fut adopté durant la saison 1991-1992.
Le Stade olympique chambérien rugby est une section du club omnisports le Stade Olympique Chambérien basé à Chambéry. Les joueurs de cette équipe ont pour surnom les éléphants. De plus leur blason représente une tête d’éléphant tenant avec sa trompe un ballon de rugby.

Épargnée par le bombardement de mai 1944, la statue trône dans la perspective de la rue de Boigne et reste encore aujourd’hui un emblème fort de la ville.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

(Source texte: d’après Wikipedia))

Nuage de Tags