S'il te plaît, apprivoise-moi…

Articles tagués ‘dune du Pyla’

Carnets de voyage: la dune du Pyla ( près d’Arcachon)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La dune du Pilat, située en bordure du massif forestier des Landes de Gascogne sur la côte d’Argent à l’entrée du bassin d’Arcachon, en France, est la plus haute dune d’Europe (hauteur actuelle : 110,19 m)

Située à l’entrée sud du bassin d’Arcachon, elle s’étend sur 616 m d’ouest en est et sur 2,9 km du nord au sud et contient environ 55 millions de mètres cubes de sable, dans la localité de Pyla-sur-Mer qui dépend administrativement de la commune de La Teste-de-Buch, à proximité d’Arcachon, au cœur des Landes de Gascogne.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les déplacements de la dune sont constants et étudiés par les scientifiques. Côté Est, la dune gagne sur le massif forestier, ensevelissant les arbres à une vitesse d’un à cinq mètres par an. Côté Ouest, l’évolution du trait de côte (limite des plus hautes mers) est variable. Le littoral Nord de la dune est soumis à une forte érosion, notamment lors des tempêtes hivernales. A l’inverse, l’érosion est faible ou quasi nulle ces dernières années le long du littoral Sud.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La dune du Pilat est dissymétrique, avec une pente inclinée différemment selon sa position par rapport au vent. Ainsi, la face de la dune la plus exposée au vent (face Ouest, côté océan) est douce, de l’ordre de 5 à 20°, car les sables s’étalent lors de leur remontée vers le sommet. En revanche, la face côté forêt, à l’abri du vent (face Est), est plus raide, entre 30 et 40°.

L’emplacement actuel de la Dune du Pilat abritait des campements protohistoriques provisoires, pour des activités liées à l’exploitation du sel de mer. Les premières découvertes archéologiques commencent en 1982 . Le 31 décembre 2013, un touriste trouve dans le sable, au pied de la dune, une urne funéraire3 et un vase accessoire datant de l’âge du fer, 800 ans av. J.-C.

280px-DunePyla

440px-Schema_Gran_Dune_Pilat-fr.svg

Le nom Pilat, déjà présent sur les cartes de Masse (1708) 7 et de Cassini (1786) avec le « petit bassin du Pilat », les « balises du Pilat », des « cabanes du Pilat » et la « grande passe du Pilat ou passe du Sud », correspondait à un lieu situé plus au sud de celui de la dune que nous connaissons sous ce nom et vraisemblablement au large de la côte actuelle. Nous sommes ici dans un pays de dunes mobiles et au fil du temps, le littoral et son relief ne cessent de se modifier, avançant vers l’est, vers l’intérieur des terres. Jusqu’au début du xxe siècle, le secteur du Pilat s’appelle « les Sabloneys » (littéralement « sables nouveaux » en gascon) et aucune route carrossable n’y mène.

Ce changement d’appellation a pour origine une opération immobilière. Lorsque vers 1910, le développement de l’habitat opéré sur la partie côtière de la commune d’Arcachon atteint le sud du Moulleau, les promoteurs immobiliers qui convoitent des terrains sur la partie testerine qui prolonge la côte vers le sud, sont confrontés à un problème de taille : le territoire appartient à l’État qui ne veut pas vendre. En 1913, un de ces promoteurs, Daniel Meller, propose alors et obtient de l’administration une transaction : en échange de 463 hectares de terrain qu’il achète sur la commune de La Teste (sur les bords du lac de Cazaux), il obtient 143 hectares entre Le Moulleau et la dune du Pilat. En référence à la grande dune voisine qui forme un monticule de sable, il choisit de baptiser l’endroit « Pyla-sur-Mer ». Il crée la « Société Civile Immobilière de Pyla-sur-Mer » dans le but d’ériger « une ville dans la forêt ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En 1928, un autre promoteur, Louis Gaume, crée « La société du Pilat-Plage » avec la Corniche, un ancien relais de chasse devenu lieu de villégiature privilégié des aristocrates et de la bourgeoisie où il construit de nombreuses maisons de style néo-basque. C’est à peu près vers les années 1930 que le vieux nom « Sabloney » est remplacé par « dune du Pilat ». Aujourd’hui, « les Sabloneys » désigne une petite plage au sud de la grande dune.

Le nom officiel de la dune est « Dune du Pilat ». La dénomination d’origine provient du gascon pilòt ou pilhar signifiant tas, monticule. En revanche, la station balnéaire de Pyla-sur-Mer, à proximité de la dune, a été fondée dans les années 1920 par un promoteur immobilier qui a opté pour une consonance plus exotique, en employant un « y »

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La notoriété de la plus haute dune d’Europe n’a fait que croître au cours des dernières décennies. Près de 2 millions de visiteurs se hissent chaque année à son sommet, ce qui en fait l’un des sites naturels les plus visités de France avec la Baie du Mont-Saint-Michel. Quel paradoxe quand on sait que les dunes ont été, jusqu’au XIXe siècle, des lieux n’offrant qu’un « effrayant désert », comme les décrivait Nicolas Brémontier en 1806.

Le Grand Site n’en demeure pas moins un espace naturel fragile. Il fait l’objet d’un programme de préservation et de mise en valeur porté par des acteurs publics, dont le gestionnaire du site, le Syndicat Mixte de la Grande Dune du Pilat.

Plus de 6 800 hectares intégrant la dune et la forêt attenante sont classés au titre de la loi de mai 1930 sur les mouvements naturels et les sites. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Des sports de pleine nature sont présents sur le site notamment le parapente. Un parking payant, contribuant à la préservation du site classé, est situé au pied de la dune, côté forêt. L’accès à la dune du Pilat reste gratuit pour les piétons, les vélos et les transports en commun comme le bus Baïa.

 La plus haute dune d’Europe dégagerait entre 11 et 13 millions d’euros de retombées directes, et jusqu’à 168 millions d’euros de recettes indirectes

(avec le toujours précieux concours de wikipedia)

 

 

 

 

Poésie: Pyla

marc-aerophoto-pyla-8974

Pyla

J’escaladerai toutes les dunes du Pyla,
tous les Himalayas de sable,
je grimperai tous les sommets enneigés,
là où personne n’a mis le pied,
pour aller vers Toi.

Pour Te rejoindre Là-Bas,
je ferai le tour du Mont-Blanc
en fauteuil roulant.
Je te cueillerai des bouquets d’edelweiss,
brouterai les alpages,
volerai les plumes des anges
pour Te rejoindre dans les nuages.

Je décrocherai la lune et les étoiles
pour qu’à l’abri des regards,
avec l’encre de la nuit,
je redessine ton regard
et ton sourire pour boire
à tes lèvres ce tendre nectar de tes baisers.

Puis nous nous envolerons, tous deux,
encore plus loin, toujours plus haut.

*

Avec l’aimable autorisation de Marc Bourbon pour la photo

Apprécier son travail de photographie aérienne sur son site

marcbourbonaerophoto.wordpress.com

Nuage de Tags