S'il te plaît, apprivoise-moi…

Articles tagués ‘mémoire’

Images du jour: « Quelqu’un a un bâton de rouge à lèvres? J’ai oublié le mien… »


les-hommes-moins-concentres-que...les-poissons-rouges

poissonchat

– « Moi je ne vais pas t’oublier, crois-moi… »

Poésie: « La mémoire derrière la porte » par Belloue des Sources

A Martine



les-maladies-de-la-mmoire-640x364

La mémoire derrière la porte

Oui, tu me souris
comme un petit enfant
perdu dans ta camisole de nuit
Qui tu es, qui je suis ?
Tu ne sais plus
Tu ne nous reconnais plus
Désormais
c’est avec d’autres femmes
que tu vis
des femmes en blanc
des soignantes
que tu appelles maman
et moi qui suis ta femme
aujourd’hui
tu m’appelles madame

Non, je ne refermerai pas la porte
sur ta mémoire morte
Je l’enverrai cramer en enfer
cette voix noire
qui me dit
qu’il n’y a rien à faire

Oui, on finira par s’enfuir
de cette chambre moche
on trouvera la clé à démonter
les barreaux de ce lit
où tu t’accroches
On apprendra à déconstruire
ces quatre murs
pour arrêter
d’en faire le tour
et on retrouvera l’écho
de nos petits mots
de nos murmures
mon amour, mon amour…

Non, jamais
je ne refermerai la porte
sur ta mémoire morte
Je l’enverrai paître
au fin fond du silence
cette voix de l’évidence
qui me demande
de me soumettre
de me rendre

Oui on la jettera dehors
Hors de ton décor
cette voleuse de raison
cette bête dans ta tête
qui n’a pas de nom
et qui d’heure en heure
pousse ta mémoire
derrière les remparts
de sa prison

4eu7nsj1

Non, je ne refermerai pas la porte
sur ta mémoire morte
Nous l’enverrons valdinguer
au milieu d’un tas d’ordures
cette voix déglinguée
qui dit :
« Finis vos petits murmures »

Oui tu me souris
avec ton regard
sorti du cachot
Ta mémoire
je la répare
avec nos photos
Notre histoire
je la rebâtis
avec l’écriture
et je retrouve l’écho
de nos petits mots
de nos murmures
Chérie, Chéri,
mon amour, mon amour…

magritte_la-memoire

Oui, jour après jour
nuit après nuit
je veille
sur cette porte
que je tiens ouverte
je veille
sur ta mémoire morte
que je m’entête
à faire renaître
Aucune voix ne m’arrête
Un jour mon amour
oui un jour
tu vas nous reconnaître

Belloue des Sources

Nuage de Tags