S'il te plaît, apprivoise-moi…

Articles tagués ‘oésie’

Poésie: « La mouette et le goéland » de Belloue des Sources

La mouette et le goéland

Une petite mouette
dans les bras de l’océan se laisse porter

Au dessus d’elle un goéland
ne cesse de battre des ailes et d’appeler

Petite mouette, viens, viens !

Mais, la petite mouette
dans les bras de l’océan, reste muette

Petite mouette, viens, viens !

J’ai peur, j’ai peur Goéland,
je ne sais plus comment voler dans le vent
mes plumes semblent mortes
et mes ailes si frêles
C’est l’océan qui me porte
j’ai peur, j’ai peur

N’aies pas peur petite mouette
je connais les courants
je t’apprendrai à voler dans le vent
s’il le faut je te porterai sur mon dos
je te prêterai mes ailes
n’ai pas peur, viens, viens

J’ai trop peur Goéland
d’étranges nuées noires
ont chassé tous les nuages blancs
et au soir j’entends
si fort souffler l’ouragan
j’ai si peur, si peur

N’aies pas peur petite mouette
Là-haut dans les nuages cuivrés
je connais des cachettes
Sous un oreiller de clair de lune
je soignerai tes plumes
je guérirai ta voix
et on accrochera nos chuchotis
aux branchages des étoiles
et on accordera nos cris
aux cordes des harpes de printemps
N’aies pas peur, on trouvera
cette cité bleue
où volent les oiseaux de feu
viens, viens petite mouette, viens !

RETOUR

Oh Goéland
j’entends ton cri si grand
et voilà que mes ailes se déploient
et voilà que je redécouvre ma voix
je n’ai plus peur
Tant de fois j’ai rêvé cet endroit
où les oiseaux sont des rois
Si souvent j’ai rêvé
leurs plumages d’or

Oh Goéland !
mon cœur n’est pas mort
Je n’ai plus peur
arrache moi à l’océan
je veux crier dans le vent
et dans l’immense cité bleue
je veux, je veux, voler
comme ces oiseaux de feu
Oh goéland, emporte moi, emporte moi…

Et au-dessus de l’océan
portée par les ailes d’un grand Goéland
dans les raies du soleil
la petite mouette s’envole …

Nuage de Tags