S'il te plaît, apprivoise-moi…

Articles tagués ‘poubelle ma vie’

Lucé : minots dans les choux de Bruxelles…..

La réhabilitation de la rue de Bruxelles a fait l’objet très récemment d’un papier dans l’Écho Républicain suivi le lendemain de la même information ou presque dans la République du Centre. Et les responsables du programme de se féliciter que les travaux étaient dans les temps, que tout baignait…

Curieusement, les journalistes se sont contentés de la parole officielle et ne sont pas allés voir les habitants qui ont un avis très mitigé. Certes, personne ne doute de la nécessaire réhabilitation, encore que… Encore que, comme le rappelle le blog « le-petit-eurélien.blogpost.com  » dans son billet du 17 novembre « Le vrai visage de la Rue de Bruxelles » que l’ancien maire le Dr Boris Minsky était plus favorable pour la démolition de l’ensemble compte-tenu de la nature argileuse du terrain d’où des glissements de terrain, des fissures anormales dans certains appartements. Mais comme la démolition coûtait plus cher que la réhabilitation, on a fait au moindre coût… sur le court terme!

Les habitants toussent du côté des loyers qui augmenteront entre 20 et 83 euros par mois, ce qui n’est pas minime ou négligeable comme on tente de le faire croire pour des familles modestes. La presse locale a recopié ou presque les propos officiels que l’on trouvaient déjà dans lucé magazine au début des travaux (en février-mars), et où les élus (notre photo parodie due au talents de notre si accorte infographiste Mademoiselle 95C , ses bottes et sa houppelande rouge qui en font un cadeau de Noël avant l’heure…) font semblant de regarder dans les nuages des travaux à peine commencés.

Le directeur de l’Habitat eurélien se félicite de la bonne marche du programme, un appartement étant ré-habilité tous les quatre jours. Renseignements pris auprès de professionnels, on affiche plus que du scepticisme. Ainsi un électricien indique: « Moi, je mets entre trois et quatre semaines pour refaire une installation électrique. Dans votre article, ils parlent d’une journée. C’est possible en mettant cinq ou six pakistanais par appartement et en travaillant à l’arrache. Mais cela ne fera jamais un boulot sérieux. »

On se rappelle la réhabilitation de Maunoury ou les promoteurs parlaient de ré-habilitation exemplaire. Tellement exemplaire que certains carreaux posés la veille de l’inauguration s’étaient décollés dans la nuit et que les plaintes des locataires s’étaient accumulées pour dénoncer les malfaçons et le travail bâclé. La encore, on avait donné la priorité au « moins disant », c’est-à-dire au plus économique.

Un mot encore sur les poubelles dans ce quartier. Il y avait eu un dépôt d’encombrants sauvages, situés juste en dessous d’une caméra de vidéo-surveillance de la ville dont on se demande toujours à quoi elles peuvent servir et surtout pas à la décoration urbaine . (Peut-être en les transformant en sapins de Noël?) Les responsables de l’Habitat eurélien ont piqué un fart -ça fait désordre- en voyant les images sur votre site préféré. Question d’image … Comme dit si bien le faillitaire, au moins on sert à quelque chose. Mais soit le ramassage a été vite fait mal fait, soit on est en train de reconstituer un dépôt sauvage. Et comme vous le verrez prochainement, la rue de Bruxelles n’est pas la seule à connaître des problèmes d’ordures. Promenez vous à Chartres ou à Luisant, curieusement vous ne trouverez pas les mêmes dépôts. A bon entendeur.

Lucé : autre côté du miroir…forcément

Nuage de Tags