S'il te plaît, apprivoise-moi…

Biographie de Marie Marvingt,

L’aventurière en quête d’absolu

1875 : Née le 20 février à Aurillac (Cantal) d’une famille d’origine mosellane.

1878 : Naissance de son frère Eugène.

1889 : Mort de sa mère. Installation de la famille à Nancy. Études à Metz et à Nancy.

1890 : Fait le trajet Nancy – Coblence en canoë.

1892 : Remporte un premier prix de canoë.

1897 : Mort de son frère Eugène.

1899 : Obtient son brevet de chauffeur d’automobile.

1901 : Première ascension en ballon ; obtient son brevet de pilote de ballon libre. Accident de cab à Londres.



0_0

1903 : Première femme à réaliser l’ascension de la Dent du Géant ; fait le trajet Rouen – Lamballe en ballon avec Blanchet; à bord du ballon L ‘Aiglon fait le voyage Nancy – Grabennendort en 20 h; apprend à piloter une locomotive et les bateaux à vapeur. Baptisée « La fiancée du danger » par M. de Château-Thierry de Beaumanoir.

images-38

1904 : Ascension de l’Aiguille de l’M dans le massif du Mont-Blanc; grande épreuve de bicyclette Nancy – Bordeaux.

1905 : Effectue le parcours Bussang – Aurillac dans la même journée épreuve de bicyclette Nancy – Naples ; premier prix de périssoire debout à Étretat.

1905 : Le 7 août fait l’ascension de la Trélaporte (en jupe-culotte).

1905 : Le 22 août, première traversée féminine des aiguilles du Grand-Char-moz et du Grépon, massif de Chamonix, en une seule journée.

1906 : Crée la première école de ski civil française ; épreuve de bicyclette Nancy -Toulouse.

images-43

1906 -1910 : Considérée comme le n° 5 parmi les alpinistes féminines du monde entier ; la première femme à escalader le Buet, le col de Balme, et le col de Voza.

1906 : Le 7 juillet, réalise la première traversée féminine française de Paris à la nage, battant de 1 h 10 Miss Kellermann sur les 12,5 km de parcours (4 h, il min., 25 sec.).

1907 : S’accorde le prix d’honneur au fusil de guerre à 300 m ; prix d’honneur à la carabine Flobert ; seule femme ayant reçu du Ministre de la Guerre les palmes de premier tireur ; premier saut sur skis.

1907 : Le 19 juillet, fait une ascension en ballon comme pilote avec Blanchet et Lemoine.

1908 : Boucle le Tour de France ; premier prix (natation) de la Ville de Toulouse avec 20 km en mer; aussi à la nage Pallariza – Les îles Borromées de nuit en 2h 45, la traversée du lac de Gérardmer et 16 km en mer dans le golfe de Naples; chasse le phoque dans l’Arctique.

1908 -1910 : Domine les sports d’hiver en 1908, 1909 et 1910 à Chamonix, à Gérardmer, et au Ballon d’Alsace : premier prix de ski en 1909 ; deuxième prix de patinage au 1500 mètres à Chamonix vingt premiers prix de ski, luge, patinage et bobsleigh ; elle domine aussi la semaine de ski dans les Vosges en 1909 avec sa prouesse.

images-45

1909 : En septembre, elle effectue son premier voyage en ballon seule à bord, Nancy – Allemagne ; effectue son premier vol en monoplan de Nancy à Jarville avec Roger Sommer ; apprend à piloter à Mourmelon sur monoplan Antoinette avec Latham.

1909 : le 26 octobre, elle réalise une remarquable ascension dans son ballon, l’Etoile Filante, de Nancy à Southwold (comté de Suffolk en Angleterre, une distance de 2 400 km) avec traversée de la Mer du Nord, première performance de ce genre effectuée par une femme.

1910 : Créatrice de l’avion sanitaire, elle propose à l’État-Major de l’adopter ; la première femme à piloter seule un ballon dans le Critérium de l’Aéro-Club de France ; premier prix dans le concours de l’Aéro-Club de l’Est, allant de Nancy à Neufchâteau, Belgique, en 15 heures.

1910 : Le 25 janvier, elle devient la première championne féminine internationale de bobsleigh, gagnant la Coupe Léon Auscher.

1910 : Le 15 mars, elle reçoit la Médaille d’Or de l’Académie des Sports – pour tous les sports.

1_0

1910 : Le10 juin, elle obtient son brevet de pilote aéronaute.

1910 : Le 8 novembre, elle est la 3ème femme au monde à obtenir son brevet (n° 281) de pilote d’avion (sur monoplan Antoinette) – et la première à le faire sans  » casser du bois « .

1910 : Le 27 novembre, elle gagne la première Coupe Fémina (pour la plus grande distance parcourue par une aviatrice – 42 km) et établit un record officieux de durée et de distance (1es records féminins n’étant pas encore reconnus), tenant l’air 53 minutes.

1911: Gagne la Coupe Fémina à Turin; aux côtés de Roland Garros, participe au meeting de Saint-Étienne : premier prix de distance dans le critérium de l’Aéro-Club de l’Est (ballon).

1911-1914 : Commande à l’ingénieur Rochereau le premier avion-ambulance français ; négocie avec un fabricant d’aéroplanes pour le faire construire, mais la compagnie fait faillite ; pendant 40 ans, elle donne 6 000 conférences en tant que propagandiste de l’aviation sanitaire.

images-42

1912 : Complète le circuit Paris – Mer d’Irlande, concours de l’Aéro-Club de France; fait de nombreuses ascensions en ballon; son avion s’écrase dans la campagne, mais elle s’en tire sans aucun mal.

1912 : Les 7-8 avril, elle participe dans le meeting Nancy – Jarville.

1913 : Les 15-17 août, elle participe au concours de ballon à Châlon-sur-Saône.

images-41

1914 : Dessin d’Emile Friant : Marie Marvingt avec Georges Gille (médecin militaire nancéien) et un blessé, Commandant du corps. (ci-dessous extrait du livre Marie Marvingt « La Femme d’un siècle de Marcel Cordier et Rosalie Maggio, Edition Pierron page 111)

1914 -1918 : Elle tient comme poilu les tranchées de première ligne dans les rangs du 42ème Bataillon de Chasseurs à Pied ; participe à des bombardements aériens – mérite la Croix de Guerre pour son bombardement d’une base allemande; évacue les troupes des Dolomites sur skis ; infirmière de guerre et assistante en chirurgie fait partie de la Croix-Rouge.

1916 : Mort de son père.

1920 : Fait 57 km dans les Alpes – Maritimes, dont deux ascensions.

Unknown-4

1921 -1927 : Autorisée à accompagner le Président de la République Millerand au Maroc (1921); voyage 56 000 km en Afrique du Nord, Sicile, Malte, comme conférencière, correspondante de guerre et infirmière ; invente le ski métallique.

1922 : Annonce son premier défi mondial.

1923 : Le 18 février, elle est la première femme blanche à entrer à In-Salah, battant de vitesse Mme André Citroën dans la traversée du Sahara.

1928 : Foch écrit :  » Prêcher et prêcher l’exemple, quelle éloquence, c’est ce que fait Mlle Marvingt. « 

1929 : Avec Robert Charlet fonde les amis de l’avion-ambulance (AAA.)

1931 : Établit le Challenge Capitaine Écheman pour la meilleure façon de convertir facultativement des avions en avions sanitaires. Écheman était un camarade tombé en service commandé.


images-40

 

1934 : Directrice / actrice de deux documentaires, « Sauvés par la Colombe » et « Les Ailes qui sauvent », tournés au Maroc à Mekhnès ; invitée à organiser l’aviation sanitaire civile au Maroc ; elle la fonde et en devient le premier président.

1935 : Elle est promue Chevalier de la Légion d’honneur le 24 janvier.

1935 : L’une des animatrices des Infirmières de l’Air, avec l’appui du Maréchal Franchet d’Esperey. Tour des États-Unis, donnant des conférences sur l’aviation sanitaire ; inscrit son nom (auprès des noms d’autres grands aviateurs) sur des ailes de vermeil montées sur une plaque de marbre près de la chapelle dédiée à Saint-François d’Assise, patron des aviateurs, à Riverside, en Californie.

1936 : Annonce son deuxième défi mondial.

1937 : Second tour des États-Unis.

1937 : Le 5 novembre, elle est nommée Chevalier dans l’Ordre de la Santé publique pour ses contributions à l’aviation sanitaire.

images-34

1939 -1940 : Crée un centre d’accueil, « Le Repos des Ailes », pour les aviateurs blessés en convalescence ; assistante en chirurgie invente un type de point de suture chirurgical ; reçoit la première licence de secouriste de l’air. Conférences dans le Massif Central.

1948 : Elle lance son troisième défi mondial à la télévision, le17 mai.

1948 -1949 : Lauréate du concours littéraire international (Women’s Aeronautical Association of Los Angeles) pour La Fiancée du Danger et Ma traversée de la Mer du Nord en Ballon.

1949 : Elle est nommée Officier de la Légion d’honneur, le 7 décembre ; son livre Les Ailes qui sauvent est publié.

1950 : Médaille de la Ville de Nancy. Parution de « Sauvés par la Colombe ».

1951 – 1953: 60 000 km en Afrique du Nord.

1954 : Elle reçoit le 29 mars, le grand prix Deutsch de la Meurthe à la Sorbonne en tant que pionnier en aviation sanitaire et pour son établissement des services de secours. A prévu le tremblement de terre d’Orléansville (Algérie).

images-44

1955 : Elle reçoit le 30 janvier, les félicitations de la Fédération Nationale d’Aéronautique de France et d’Outre-Mer à la Sorbonne, représentées par une belle statuette de la Victoire de Samothrace.

1955 : Le jour de son 80′ anniversaire, le 20 février, elle survole Nancy en F.101 à 1200 km/h avec un officier U.S. de la base de Toul – Rosières (Toul Rosières Air Base).

 

1955 : Le 2 avril elle s’envole aux commandes d’un hélicoptère à réaction.

1956 : Elle lance l’aviation sanitaire mondiale.

Unknown-5

1957 : Est décernée la Médaille d’Or de l’Éducation Physique et la Médaille d’Argent du Service de Santé de l’Air.

1958 : Weygand signe l’un des livres d’or de Marie Marvingt.

1960 : Après avoir enlevé haut la main son diplôme d’hélicoptère, pilote le premier hélicoptère à réaction français, le Djinn 21 (à la Toussaint).

1961: Fait Nancy – Paris en bicyclette à l’âge de 86 ans, et l’après-midi de son arrivée survole Paris dans un hélicoptère à réaction.

1963 : Le samedi 14 décembre, Marie Marvingt meurt à Laxou (Meurthe et Moselle), à l’âge de 88 ans. La messe d’enterrement est célébrée le 17 à Saint – Epvre. L’inhumation a lieu au cimetière de Préville à Nancy.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :